De l’importance de savoir rebondir

Je tiens à remercier les Editions Gallimard pour cette lecture.

Titre: De l’importance de savoir rebondir
Auteur: Laura Zimmermann
Traductrice: Marion Roman
Éditeur: Gallimard jeunesse
Catégorie: young adult
Nombre de pages: 371
Parution: 

Résumé

« Copernic était un crétin. Il croyait que l’univers tournait autour du soleil. Alors que, de toute évidence, le monde tourne autour de mes seins. »Une copine révoltée contre le monde entier, un nom imprononçable, une récente passion pour le volley et un crush pour le petit nouveau du lycée… La vie serait somme toute plutôt supportable pour Greer si elle n’était pas obligée de la partager avec deux colocataires un poil envahissants : ses seins.

Avis

Sur le papier, ce roman avait tout pour me plaire: Une adolescente avec une forte poitrine qui la complexe et qui lui vaut des remarques blessantes. Ayant toujours eu une poitrine généreuse, je trouvais la thématique abordée bien intéressante.

Malheureusement, je n’ai pas été séduite par ce roman car j’ai trouvé que le complexe de Greer virait à l’obsession et on ne parle, dans la majeur partie du roman, que de sa poitrine. C’est le sujet principal de l’histoire me direz-vous, certes, mais la manière dont l’auteure l’aborde était excessive. On était dans l’exagération et il m’a manqué un petit quelque chose pour apprécier à la fois l’héroïne et son récit. En tournant les pages de ce roman, je pense que je n’ai pas réussi à m’identifier à Greer. Le sujet reste néamoins important à mettre en avant.

Laura Zimmermann introduit également une romance entre Greer et un nouveau venu dans son lycée: Jackson et quelques éléments d’amitié et de solidarité féminine. Quelques longueurs sont à noter: malgré l’effort de l’auteure pour enrichir son texte de divers points de la vie de Greer, je n’ai pas réussi à m’y intéresser.

Je suis sûre que ce roman séduira d’autres lecteurs. Il est rare de voir des personnages complexés par leur forte poitrine. L’histoire de Greer peut donc rassurer, aider des adolescents dans le même cas. Je n’ai néamoins pas réussi à me laisser séduire par ce roman à cause de ses longueurs, la manière dont le sujet est abordé et le fait qu’il lui manquait un petit quelque chose.

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s