Five feet apart

Je tiens à remercier les Editions Hachette romans pour cette lecture.

Titre: Five feet apart
Auteurs: Rachael Lippincott, Mikki Daughtry, Tobias Laconis
Traducteur: Marie Chivot-Buhler
Éditeur: Hachette romans
Catégorie: Young adult/contemporain
Nombre de pages:
306
Parution : 
32/03/2021

Résumé

« Nous avons besoin de toucher ceux que nous aimons presque autant que de respirer. Je n’avais jamais mesuré l’importance de ce contact, de son contact… avant d’en être privée. ». Depuis son plus jeune âge, Stella a l’habitude de tout contrôler. Surtout à l’hôpital, où ses poumons défaillants l’envoient régulièrement. Traitement, régime, suivi médical, rien n’échappe à son organisation.
Tout l’inverse de Will, qui n’attend qu’une chose : avoir dix-huit ans, sortir d’ici et vivre enfin. Ils n’ont rien en commun, en dehors de leur maladie, celle-là même qui leur impose une distance de trois pas à tout instant. Peut-on vraiment aimer quelqu’un sans jamais l’approcher ?

Avis

Nous faisons la connaissance de Stella et de Will qui se sont rencontrés à l’hôpital dans lequel ils suivent un nouveau traitement expérimental. Ils sont atteints de mucoviscidose. Leur système immunitaire est défaillant et ils ne peuvent donc pas s’approcher à moins de deux mètres l’un de l’autre. Pas facile lorsqu’on est amoureux!

J’ai déjà vu et adoré l’adaptation de ce roman: A deux mètres de toi. J’ai également adoré le livre qui se lit d’une traite. Trois auteurs ont produit ce texte et pourtant leur plume est fluide et efficace. Le film est très fidèle au récit donc je n’ai pas eu de nouvelles découvertes, hormis le prologue qui était inédit. J’ai néamoins pris plaisir à découvrir le roman qui a inspiré la production. On est irrémédiablement touché par Stella et Will, deux adolescents qui sont privés du sens le plus vital: le toucher. Pourquoi vital? parce que l’on ne se rend pas compte à quel point toucher fait partie de notre quotidien. Comme le dit si bien l’héroïne, il est présent à chaque moment important ou le plus anodin de notre vie et on l’utilise pour exprimer nos sentiments, nous rassurer ou partager.

L’émotion était donc au rendez-vous et même en sachant comment tout cela allait se terminer j’avais le cœur serré en lisant leur histoire. Il émane de la poésie et de la beauté de cet amour contrarié. C’était profondément triste et réaliste. Le livre permet de mettre en lumière cette maladie qui trouvera un jour, je l’espère, son remède. J’ai tout autant adoré Stella, son côté folle de l’organisation, son ironie et sa gentillesse que les sarcasmes et l’espièglerie de Will. Ensemble, ils vous briseront le coeur.

Un très beau texte poétique, triste et émouvant. Deux êtres, un destin et une histoire d’amour pleine de tendresse.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s