Ainsi gèlent les bulles de savon

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette lecture.

Titre: Ainsi gèlent les bulles de savon
Auteure: 
Marie Vareille
Éditeur: Editions Charleston
Parution : 
19/05/2021
Catégorie: 
roman contemporain
Nombre de pages: 
359

Résumé

« Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces. Puisses-tu un jour me pardonner. »

Trois pays, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés. Quel est le lien qui les unit ? Quelle est leur véritable histoire ? De sa plume lumineuse et addictive, Marie Vareille nous offre une merveilleuse histoire d’amour, d’espoir et de résilience.

Avis

C’est toujours un plaisir de lire un nouveau roman de Marie Vareille. Dans Ainsi gèlent les bulles de savon trois récits s’entremêlent autour de la maternité. Claire, une parisienne, enceinte de son premier bébé. Tout se passe bien jusqu’à l’arrivée de sa fille. Océane, une étudiante américaine qui va commencer des études de médecine même si son cœur penche vers la littérature, mais son père ne veut absolument pas en entendre parler. Puis, il y a cette femme dont on connait pas l’identité qui a fuit très loin de son premier né car elle ne pouvait plu assumer son rôle de mère.

J’ai tellement adoré cette lecture. C’est surtout le talent de Marie Vareille pour tisser des histoires qui finissent par se croiser, se mêler et puis se rejoindre qui me fascine. Cela peut être troublant de suivre trois histoires qui n’ont pas l’air d’avoir un lien entre elles et que finalement, l’auteure nous surprend en les reliant entre elles. Je me suis bien évidemment posée des questions mais je me suis surtout concentrée sur les émotions qui émanent de ce roman. Petit à petit, je me suis attachée à chacune de ces femmes et mon empathie m’a envahie avec une force que je ne redoutais pas. Je suis venue au bout de ce récit en larmes car il a su ébranler mes propres convictions…

La maternité est au cœur du roman. Marie Vareille déconstruit les idées que la société laisse croire aux futurs mamans. Nombreuses sont celles qui déchantent face au poids des responsabilités qu’elles doivent endosser, souvent, seules. Devant cette image de la mère parfaite capable de revêtir tous les rôles, certaines sombrent dans le baby blues ou pire encore, dans une dépression post-partum. J’ai aimé le fait que l’auteure mette en avant le fait d’être mère n’est pas toujours tout noir ou tout blanc, qu’il existe également une part d’ombre, tabou, on nous en parle pas.

Voici un récit que j’ai adoré découvrir et dont l’émotion monte crescendo pour nous amener à cette dernière partie où les révélations fusent ou notre cœur se brise. La maternité, être parent c’est un combat de tous les jours que l’on peut choisir de mener ou d’abandonner. Un roman touchant avec des héroïnes fortes et attachantes.

Djihane S.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s