Ranee Tara Sonia Chantal Anna

Je tiens à remercier les Page turners pour cette lecture.

Titre: Ranee Tara Sonia Chantal Anna
Auteure: Mitali Perkins
Traductrice: Pascale Jusforgues
Éditeur: Bayard/ Page turners
Nombre de pages: 345
Catégorie: 
young adult
Parution : 
01/06/2021

Des années 1960 aux années 2000, cinq femmes cherchent leur propre voie, entre leur culture indienne et le rêve américain auquel elles aspirent. Ranee migre avec sa famille du Bengale à New York pour une vie meilleure. Tara, sa première fille, est admirée par tous, mais se sent obligée de jouer un rôle pour continuer à être aimée. Sonia, sa cadette, rebelle et engagée, provoque un véritable séisme au sein de la famille lorsqu’elle tombe amoureuse. Chantal, la fille de Sonia, talentueuse danseuse et athlète, est prise dans une lutte entre ses deux grands-mères et ses origines. Anna, enfin, reproche à sa mère, Tara, de l’avoir forcée à quitter l’Inde pour les États-Unis et doit trouver sa place à New York. Le fragile équilibre que les femmes de la famille Das peinent à trouver est chaque jour menacé par des blessures qui mettront des générations à cicatriser.

Avis

Dans ce roman nous allons suivre cinq générations de femmes qui vont évoluer aux Etats-Unis. D’origine indienne, elles vont devoir s’adapter à un nouveau pays et à une nouvelle culture. L’histoire de découle des années 1960 aux années 2000. Nous faisons d’abord la connaissance de la maman Ranee et de ses deux filles Tara et Sonia. Qui elles-mêmes auront Anna et Chantal comme enfants.

J’ai beaucoup aimé cette lecture car elle nous offre un joli brassage culturel à travers ces générations de femmes. Il n’est pas facile de garder ses propres traditions quand on vit dans un pays cosmopolite et dont les mœurs sont complètements différentes des nôtres. Nous aurons forcément un choc des cultures et l’essentiel est de trouver le juste milieu entre intégration et respect de ses origines. L’histoire est vraiment immersive: j’ai pris plaisir à suivre cette famille indienne au fil des années et des époques. De plus, Mitali Perkins a une jolie plume et elle met en avant des figures féministes fortes.

Sonia est mon héroïne préférée car elle adore la lecture (entre autres). J’ai aimé sa personnalité et ses idées progressistes. Elle ne voulait pas être prisonnière des traditions qui lui imposaient d’épouser un homme qu’elle ne connaissait pas. Cela ne l’a pas pour autant empêchée de garder une part de son identité indienne. Tara, sa grande soeur, est du genre a vite s’adapter à son environnement. Au début, j’ai eu du mal avec son envie d’imiter des acteurs du pays pour se forger une nouvelle personnalité pour plaire au plus grand nombre. Heureusement, qu’elle va évoluer et sera plus elle-même par la suite. Ranee, est un personnage qui peut paraitre effacée car c’est ainsi que l’on a éduquée mais le fait d’avoir quitté l’Inde et de ne pas vouloir y retourner est sa manière de refuser d’être contrôlée. Je trouve cela dit, qu’on n’a pas beaucoup de temps pour nous attacher à Chantal et Anna que l’on rencontre à la fin du roman.

En somme, j’ai beaucoup aimé la manière dont Mitali Perkins traite de la culture indienne qui se confronte au rêve américain. Grâce à des héroïnes féministes et progressistes nous voyageons au fil des époques et des générations. Un texte qui m’a touchée et que j’ai trouvé instructif. Il traite de thématiques liée à l’identité, au racisme et à l’intégration.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s