La Maison au milieu de la Mer céruléenne

Je remercie les éditions De Saxus pour cette lecture.

Titre: La Maison au milieu de la Mer céruléenne
Auteur: TJ Klune 
Traductrice: 
Cécile Tasson
Éditeur: De Saxus
Parution : 01/07/2021
Catégorie: 
Fantastique
Nombre de pages: 
474

Une île magique. Une mission dangereuse.
Un secret brûlant. Linus Baker mène une vie tranquille et solitaire. À quarante ans, il vit dans une petite maison avec un chat caractériel et ses vieux disques. En tant qu’agent du Ministère de la Jeunesse Magique, il doit s’assurer du bien-être des enfants dans les orphelinats supervisés par le gouvernement. Mais lorsqu’il est convoqué de manière inattendue par les Cadres Extrêmement Supérieurs, il se voit confier une mission curieuse et hautement secrète : se rendre sur l’île de Marsyas dans un foyer où résident six dangereux pensionnaires…

Avis

Linus Baker, 40 ans, est agent du ministère de la jeunesse magique. Son travail est de superviser les orphelinats où demeurent ces jeunes dotés de pouvoirs magiques. Il mène une vie tranquille et respecte toutes les règles qu’on lui impose. Quand les cadres extrêmement supérieurs lui confient la mission d’aller inspecter un établissement où résident de très dangereux enfants… Il est loin de s’imaginer que sa mission sur l’île de Marsyas lui réserve bien des surprises.

J’ai beaucoup aimé cette lecture pour son côté loufoque et étrange. L’univers créé par TJ Klune est atypique. Je l’ai découvert avec plaisir et j’ai surtout apprécié toutes la bienveillance qui se dégageait de ce texte. Malgré le fait que la haine, les préjugés et le rejet de la différence soient présents, le discours qui prédomine est celui de la tolérance. Nous avons par ailleurs un florilège d’autres thématiques intéressantes: homosexualité, grossophobie et la maltraitance d’enfants. L’histoire se déroule tout en tranquillité sans que l’on soit trop gêné par le rythme assez lent du récit. Nous sommes plongés dans la vie des orphelins de l’île et nous découvrons leurs bizarreries.

La vie n’est pas toute noire ou toute blanche. Il y a bien trop de nuances de gris entre ces deux teintes. On ne peut pas dire qu’une chose est bonne ou mauvaise sans les prendre en compte

En parlant des personnages, on ne peut que nous attacher à eux. Au début, Linus m’avait paru barbant et j’avais peur de ne pas m’y attacher. Mais le protagoniste a réussi à me surprendre en étant plus que ce qu’il ne laisse paraître. J’ai trouvé qu’il était généreux et très gentil. C’est triste qu’il subisse la grossophobie qui le rend complexé et le dépouille de sa confiance en lui-même. Les enfants sont adorables avec des personnalités pleines de nuances. Difficile de faire confiance aux adultes qui les ont maltraités toute leur courte vie. Il y a bien évidemment aussi Arthur, le directeur, mystérieux, plein de sagesse et de tendresse. J’ai été touchée par la relation qu’il entretient avec ces petits êtres magiques. Sans oublier le lien qui va se créer entre lui et Linus.

En somme, voici un voyage que j’ai beaucoup aimé faire sur l’île de Marsyas. Un univers étrange et loufoque. Des personnages solaires et bizarres. Une histoire pleine de tendresse. J’ai été touchée par le beau message de ce roman qui met en avant le fait qu’être différent est une force.

Djihane S.

citations

« Je refuse de croire que le chemin de vie d’une personne est gravé dans la pierre. On est bien plus que nos origines. Notre héritage ne nous définit pas. »

« ce n’est pas parce qu’une personne est capable de cruauté qu’elle en fera preuve. Il ne faut pas non plus oublier le concept d’immortalité perçue… à cause de son apparence on le voit comme un monstre. »

« Il peut y avoir de la magie dans les choses de la vie ordinaire. »

« Nous n’avons pas hérité ce que nous sommes. Nous avons choisi ce que nous voulions faire de notre existence. »

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s