La roue du temps tome 16: Le chemin des dagues partie 2

la roue du temps 16

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne.

Titre: La roue du temps tome 16: Le chemin des dagues partie 2
Auteur: Robert Jordan
Éditeur: 
Bragelonne (Poche)
Traducteur: 
Jean Claude Mallé
Parution :
07 avril 2021
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages:
480

Résumé de l’éditeur

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

Rand al’Thor a pris la capitale de l’Illian, mais un nouveau défi impossible l’attend : rejeter les forces ennemies venues reconquérir l’ancien empire d’Artur Aile-de-Faucon. Quant à Egwene, désormais à la tête des Aes Sedai dissidentes, elle est en passe de prendre le contrôle de la Tour Blanche. Tout semble se dérouler à merveille… mais la folie qui guette Rand menace de saper les fondations de ce brillant édifice. Et le jour de l’Ultime Bataille, le Dragon Réincarné aura peut-être disparu depuis bien longtemps…

Avis

Les chroniques: 1. L’œil du monde partie 1 – 2. L’œil du monde partie 2 – 3. La grande quête partie 1 – 4. La grande quête partie 2 – 5. Le dragon réincarné partie 1 – 6. Le dragon réincarné partie 2 – 7. Un lever de ténèbre partie 1 – 8. Un lever de ténèbres partie 2 – 9. Les feux du ciel partie 1 – 10. Les feux du ciel partie 2 – 11. Le seigneur du Chaos partie 1 – 12. Le seigneur du Chaos partie 2 – 13. Une couronne d’épées partie 1 – 14. Une couronne d’épées partie 2 15. Le chemin des dagues partie 1

Ce qui est génial avec la Roue du temps, c’est que même les passages transitoires sont intéressants. On pourrait résumer ce seizième tome en une phrase pour chaque personnage. Mais ce qui est fascinant, c’est la façon dont les protagonistes avancent vers leur destin, le voyage est aussi enrichissant que la destination est importante. De plus, chaque décision prise étant irréversible, l’histoire se dirige vers des évènements absolument dantesques. J’ai toujours hâte de découvrir la suite mais plus les tomes passent et plus on se rapproche de la fin… 

Dans ce tome, on se concentre principalement sur Egwene d’un côté, et Rand de l’autre. Avant de pouvoir faire ce qu’elle doit, Egwene est obligée de se délier les mains, de s’affranchir de ses représentantes. Tout au long de ce tome, on sait qu’elle a un plan en tête mais il met bien longtemps avant de se mettre en place. Heureusement que le chemin qu’elle prend nous amène vers une destination inattendue. 

Rand lui, est toujours hanté par Lews Therin et doit maintenant faire face aux Séanchaniens. On suit donc cette guerre qui peu importe son dénouement apportera une nouvelle pierre dans l’immense édifice qu’est déjà La roue du temps. Il y a tout d’abord les conséquences de cette guerre, ou plutôt des méthodes utilisées pendant celle-ci, mais aussi ce qu’on peut supposer. La dernière fois qu’on a vu Mat Cauthon, il était aux prises avec ces ennemis venus d’au-delà de l’océan d’Arith. J’ai le sentiment qu’on en apprendra encore plus sur ce peuple grâce à Mat. J’ai l’intime conviction qu’il a été fait prisonnier.

Quoi qu’il en soit, que j’ai raison ou non, je sais que Robert Jordan ne me décevra pas. Quoi qu’il arrive, je serai surpris par les évènements futurs car l’auteur me prends toujours à contre pieds. 

Toujours un coup de coeur avec La roue du temps!

Fabien S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s