La Nuit des Reines

Je tiens à remercier les Page turners pour cette lecture.

Titre: La Nuit des Reines
Auteure:  Alex Bell 
Traductrice:  Françoise Nagel 
Éditeur: Bayard/ Page turners
Nombre de pages: 379
Catégorie: 
young adult/fantastique
Parution : 
25/08/2021

Jude Lomax, jeune musicienne, vit dans les bas-fonds de Baton Noir, ville où la magie est au service des puissants. Chaque année, lors de la Nuit Cojoue, une reine est élue, bénie par les dieux. Pendant un an, elle aura la possibilité de faire régner le calme ou la terreur dans la ville. Dotée de pouvoirs infinis, elle est d’une puissance sans égal. Ivory Monette gouverne depuis plus de cinquante ans quand elle est sauvagement assassinée. Assoiffée de vengeance, elle prend possession du corps de Jude et la force à l’aider à retrouver son meurtrier. En échange, elle aidera son père, infirme depuis huit ans. Jude, que la magie rebute par-dessus tout depuis qu’elle a détruit sa famille, lors du terrible accident qui lui a coûté la vie de son frère, va devoir aller au-delà des préjugés qu’elle a sur les pratiques cojoues. Elle n’a pas d’autre choix que d’accepter de faire partie des manigances de l’ancienne Reine. Face à l’adversité, Jude va trouver des alliés inattendus, dont Le Fantôme, propriétaire du manoir hanté de Moonfleet et dont personne n’a jamais vu le visage

Avis

Dans la ville de Baton noir où la magie sert les plus forts, vit une musicienne nommée Jude Lomax. Ivory Monette est la reine dotée de la puissante magie Cojoue. Elle est élue lors de la nuit des reines, chaque année, depuis cinquante ans. Elle est néanmoins sauvagement assassinée et refusant sa mort, elle va prendre possession du corps de Jude pour l’obliger à trouver son assassin. La magicienne lui fait miroiter une guérison pour son père infirme. La jeune femme rencontrera plus d’ennemis que d’alliés durant cette dangereuse quête.

J’ai adoré ce roman. Son plus grand point fort est indéniablement son univers. Nous avons l’impression d’être plongé dans une Nouvelle-Orléans fantastique où Vaudous et magies ancestrales mêlent Legba, dieux et autres créatures étranges. J’ai aimé la manière dont Alex Bell fait un melting-pot de différents éléments fantastiques et folkloriques pour construire son histoire. Cette dernière a un rythme de croisière plutôt calme, ponctué ici et là de quelques rebondissements. Je ne me suis pas ennuyée grâce à la découverte de ce monde sombre et redoutable. D’autant plus, que l’auteure nous offre un très bon scenario qui nous réserve pas mal de surprises. J’apprécie le fait que l’on ne puisse faire confiance à personne et que n’importe qui peut nous trahir.

Du côté des personnages, Jude est une jeune femme qui a enduré de nombreuses épreuves et la vie continue à la tester. Une héroïne forte, cassée et passionnée par la musique qu’elle joue. Dans cette ville où les habitants croient dans les malédictions, la magie, les créatures spirituelles et autres gri-gri, elle se place comme une défenseuse de la normalité. On se doute bien qu’être possédée par la reine Cojoue ne l’enchante pas. Alex Bell nous a concocté une galerie de personnages qui peuvent être attachants mais aussi flippants tels que les vampires, les fantômes, sorcières ou encore un serpent qui vient du monde des esprits.

Un titre plein de mystères, avec un univers fascinant et une histoire pleine de surprises. Malgré un rythme un peu lent, on ne voir pas venir les révélations et autres rebondissements. Le suspense est bien évidemment au rendez-vous et l’histoire ne vous laisse pas le temps de vous ennuyer.

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s