Maux mêlés, tome 1

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre: Maux mêlés, tome 1
Auteurs: Meguru Izawa et Tohru Tagura
Traducteur: Ryoko Akiyama 
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 160
Catégorie: 
 Shôjo
Parution : 
26/08/2021

Maux Mêlés met en scène le quotidien d’adolescents qui, à cause de leurs blessures, ont du mal à s’ouvrir aux autres. Avec douceur et poésie, la mangaka croque leur apprentissage, avec un style graphique particulièrement charmeur ! Tsukasa Ayase est en deuxième année de lycée. Plus jeune, elle a été traumatisée par un de ses camarades d’école… Depuis, elle fuit les interactions avec les garçons. Habitant avec son père et ses grands-parents, son quotidien va être chamboulé quand, à cause de la baisse du tourisme dans sa région, l’auberge dans laquelle elle vit va devenir une pension familiale pour lycéens. Du jour au lendemain, elle devra, bien malgré elle, cohabiter avec deux camarades d’école. Mais l’un d’entre eux semble aussi enfouir dans son cœur une douleur inavouée…

Avis

Maux mêlés est une série qui sera complète en deux tomes, le prochain sortira le 21 octobre 2021. Le scénario est de Meguru Izawa et les dessins de Tohru Tagura (Love stories).

Tsukasa Ayase est en seconde, sa particularité est son aversion pour les garçon. Elle a peur d’eux car elle a déjà vécu un événement qui l’a traumatisée avec un camarade d’école. Quand l’auberge où elle vit avec son père et ses grands-parents décidé de devenir, aussi, une pension familiale pour lycéens, c’est le drame. Deux garçons de son lycée viennent s’y installer dont un qui a la même aversion pour les filles qu’elle pour les garçons.

J’ai bien aimé ce premier tome qui met en scène deux adolescents qui essayent de s’apprivoiser malgré leurs traumatismes. Ce premier tome nous expose, en toute simplicité, comment le passé peut être un poids, un frein pour le présent. J’ai trouvé que la réflexion n’était pas poussée en profondeur (à voir dans le tome 2) mais ce que l’on apprend est déjà plein de sensibilité. Il a été intéressant d’introduire un personnage du passé d’Ayase alors qu’elle essayait d’apprendre à communiquer avec leur nouveau pensionnaire. Il va apporter du trouble dans le cœur de la jeune fille et permettre à Ren Matsuoka (le nouveaux pensionnaire) d’être plus mis en avant.

Ayase est une adolescente très timide et qui se laisse vite envahir par ses angoisses quand il s’agit d’interagir avec les garçons. Je l’ai trouvée mignonne, un peu naïve mais avec une réelle volonté d’avancée. Ren Matsuoka est intriguant et j’ai surtout envie d’en savoir plus sur son passé, sur ce qui l’a amené à vivre seul dans une pension. Le troisième membre du trio peut ne pas être apprécié, étant donné qu’il oppresse notre héroïne. Je ne dirai pas pour qu’elle raison mais j’espère qu’on en apprendra plus sur son attitude dans le tome 2 et qu’elle évoluera.

Un bon premier tome qui met en scène deux adolescents qui apprivoisent leurs traumatismes pour pouvoir avancer dans leur vie. Un titre plein de sensibilité, avec des personnages attachants et un beau style graphique.

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s