Lore

Je remercie les éditions De Saxus pour cette lecture.

Titre: Lore
Auteur: Alexandra Bracken 
Traducteur:  Jean-Baptiste Bernet
Éditeur: De Saxus
Parution : 16/09/2021
Catégorie: 
Urban fantasy
Nombre de pages: 
628

De nos jours à New York, un jeu meurtrier est sur le point de commencer : l’Agôn. Tous les sept ans, pendant une semaine seulement, neuf dieux grecs sont forcés de parcourir la Terre en tant que mortels pour avoir osé défier le grand Zeus. Ils sont chassés par les descendants de lignées prestigieuses, tous désireux de tuer un dieu et de s’emparer de son pouvoir ainsi que de son immortalité. Après que sa famille a été brutalement assassinée par une lignée concurrente, Lore a fui ce monde brutal, tournant le dos aux promesses de gloire éternelle de la chasse. Pendant des années, elle a repoussé toute idée de vengeance envers l’homme, maintenant un dieu, responsable de la mort de ses proches. À l’aube de la nouvelle chasse, deux participants recherchent la jeune femme : Castor, un ami d’enfance que Lore croyait mort et Athéna, l’une des dernières divinités d’origine, qui est grièvement blessée. La déesse lui propose une alliance contre leur ennemi commun et un moyen de quitter l’Agôn pour toujours. La décision de Lore de lier son destin à celui d’Athéna aura un coût mortel et ne sera peut-être pas suffisante pour stopper l’essor d’un nouveau dieu dont le pouvoir pourrait détruire l’humanité.

Avis

Tous les sept ans, les dieux grecques se retrouvent ennoyés de force sur terre dans l’enveloppe d’êtres humains. Ils seront pourchassés par des maisons de chasseurs, pendant sept jours, le but étant de s’approprier leurs pouvoirs et leur immortalité. Un jeu mortel que l’on nomme l’Agôn. Lore faisait autrefois partie de l’une de ces maisons, jusqu’au jour où toute sa famille ait été sauvagement assassinée. En une seule soirée, elle revoit un ami perdu de vue depuis des années et l’une des dernières déesses originales Athéna. Grièvement blessée, elle lui propose une alliance qui leur permettra de tuer un faux Dieu.

J’ai adoré cette lecture pour son ambiance survoltée. Le rythme est dynamique et ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. L’action est au rendez-vous et chaque chapitre est une occasion pour faire de nouvelles découvertes. J’ai hautement apprécié être plongée dans cette transposition de la mythologie grecque à notre époque. Dans un décor urbain contemporain: New York, nous redécouvrons la ville sous l’emprise de grandes familles des descendants des dieux, déesses et autre héros mythiques. Ils se livrent une guerre sans merci pour gagner l’Agôn. Ce que j’ai donc également apprécié, c’est le fait qu’Alexandra Bracken ne ménage pas ses personnages et le ton est sombre et sanguinaire. L’intrigue est vraiment passionnante, addictive et pleine de surprises. Je n’ai pas réussi à deviner où l’auteure voulait nous emmener et, jusqu’au bout, j’ai été surprise.

Lore est le genre d’héroïne badass que j’adore. Elle a toujours vécu dans un monde violent et sans pitié, elle en sort quand même la tête haute. Il ne faut pas non plus la chercher, elle saura vous mettre au tapis. Je l’ai trouvée classe et forte, surtout qu’elle évolue dans un monde misogyne. J’ai d’ailleurs adoré le fait qu’Alexandra Bracken insuffle du féminisme à la mythologie grecque qui a plus tendance à mettre en avant l’héroïsme au masculin. Les maisons sont par ailleurs régies par des hommes qui asservissent les femmes. Lore se place alors comme une figure féminie forte qui casse ce machisme ambiant. D’autres personnages viendront enrichir la belle galerie de personnalités du roman. Je retiens celui de Castor, un beau mélange de charisme et de sensibilité. Et bien d’autres encore.

Un excellent one-shot qui réinvestit parfaitement la mythologie grecque au cœur d’une histoire sacrément addictive, bourrée d’action et de rebondissements. Une fantaisie urbaine sur-vitaminée que j’ai adorée découvrir pour les mythes, les personnages hauts en couleurs, l’ambiance sombre et sanguinaire, le rythme effréné et les surprises qu’Alexandra Bracken nous réserve.

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s