Le jour où le bonheur est là !


Titre: Le jour où le bonheur est là !
Auteurs: 
 Béka et Marko 
Traductrice:
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 66
Catégorie: 
BD – Développement personnel
Parution : 
25/08/2021

Une « feel-good » BD pleine d’optimisme ! Clémentine et Sacha, Chantal, Guillaume et Naori… tous se retrouvent chez Antoine pour un week-end. Ils amènent avec eux leurs soucis, leurs bagages du quotidien, incapables de profiter du moment présent et de la beauté de la nature environnante. Comme les morceaux recollés d’un bol par la technique japonaise du kintsugi, ils vont se retrouver autour d’une grande conversation sur le bonheur. Qu’est-ce que le bonheur, comment le trouver ? C’est la question que nous nous posons tous. Alors, comme nos personnages, posons-nous un instant, respirons et laissons-nous inspirer…

Avis

Le jour où le bonheur est là ! fait partie d’une collection qui met en scène le quotidien de plusieurs personnages qui tirent des enseignements des évènements qu’ils vivent. Je ne savais pas que celui-ci était le tome 6 quand je l’ai acheté, je n’ai néanmoins pas eu de soucis de compréhension car chaque BD va traiter d’un sujet de développement personnel différent, ici, c’est le bonheur.

D’habitude je suis plus sensible à ce genre de livres, de thématiques. Je suppose que je le suis toujours un peu étant donnée que j’ai été attirée par le titre. Mais j’ai trouvé que la manière d’aborder ce sujet reste assez naïve, voir simpliste, surtout quand il s’agit de l’ultime révélation sur où chercher ce fameux bonheur. C’est le Saint Graal de chaque individu dans notre société. La question que je me posais, tout au long de ma lecture, était de savoir si celui-ci existait vraiment et que si l’on voulait être heureux, il faudrait justement arrêter de le chercher. Je me demandais si la vie n’était pas faite de ces petits riens, de ces petits quelques choses qui nous font sourire, qui nous apportent un peu de paix même s’ils sont éphémères. Même en appliquant les enseignements de cette BD, la vie étant faite de hauts et surtout de bas, on ne peut pas être 24h sur 24 heureux. Cela serait problématique. Sans oublier le fait que souffrir d’anxiété, être hypersensible ou encore hyperempathique, etc. complique cette notion pour nous.

Les personnages sont tous submergés par leur quotidien bien rempli et ne voient que le négatif qui les entourent. C’est ainsi que le couple chez lequel ils sont invités va les amener à détoxifier leur vision de la vie. Leur ouvrir les yeux sur l’importance de profiter de l’instant présent. Je suis d’accord avec cet aspect car je suis bien placée pour savoir à quel point c’est anxiogène de ne se focaliser que sur ce qui ne va pas.

En bref, j’ai tout de même bien aimé cette lecture toute douce, avec de jolies réflexions à noter. Seulement, je trouve que la notion de bonheur est bien plus complexe que ce qui est dit dans cette BD ou du moins, il aurait été nécessaire d’y accorder un peu plus de pages. Tout simplement parce que l’on est tous différents: avec des un passé, des dispositions émotionnelles, etc.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s