Corto Maltese : Océan Noir

Je remercie les éditions Casterman pour cette lecture.

Titre: Corto Maltese: Océan noir
Auteurs:   Bastien Vivès et Martin Quenehen
Éditeur: Casterman
Nombre de pages: 168
Catégorie: 
Roman graphique
Parution : 01/09/2021

Résumé

Sur les eaux de la mer de Chine, le profil d’un pirate bien connu se dessine dans l’ombre d’une cabine de pilotage… Corto Maltese est de retour, à l’abordage d’un yacht de luxe. Des rues bondées de Tokyo jusqu’aux sommets des Andes, le gentilhomme de fortune poursuit un trésor mythique, disputé par une société secrète nationaliste et des narcos sans scrupules… Mais plus que jamais, ce sont les sentiments qui vont mener le célèbre marin romantique.

Bastien Vivès et Martin Quenehen s’empare du mythique personnage d’Hugo Pratt pour le plonger dans notre époque contemporaine.

Avis

Corto Maltese est une série de BD qui porte le nom de son héros. Créée en 1967 par Hugo Pratt. Elle a été traduite dans plusieurs langues, a même son adaptation animée et bien d’autres encore. Je me souviens avoir emprunté quelques tomes à la bibliothèque pour les lire quand j’étais adolescente, j’aimais bien à l’époque. L’histoire originelle se passe au début du 20ème siècle et nous narre les aventures du célèbre marin à travers le monde. Ce nouvel opus se passe à notre époque, plus précisément lors des attaques du 11 septembre 2001. Après un abordage qui tourne mal, Corto est obligé de faire un détour par Tokyo et se lancera dans une chasse au trésor qui le mènera à croiser des gens très peu recommandables.

J’ai bien aimé cette réinterprétation du personnage de Corto Maltese à notre époque. Même si je ne connais pas toutes les aventures de notre marin maltais, je trouve que Bastien Vivès et Martin Quenehen nous livrent une nouvelle vision sur le protagoniste, à quoi il pourrait ressembler s’il vivait à notre époque. L’histoire est sombre autant que sa période historique qui a marqué les esprits. On se demande si ce trésor qu’il recherche existe réellement ou est-ce une métaphore d’une quête spirituelle que le héros va entreprendre. Sur le plan graphique, les dessins sont épurés en se concentrant sur l’essentiel. C’est le gris et ses nuances qui dominent. Après l’action et les rebondissements du roman graphique, le lecteur a droit à une fin ouverte qui nous laisse avec quelques interrogations. Dans l’ensemble, j’ai bien aimé le mystère nourrit au fil des planches même si j’aurai aimé avoir plus de réponses à la fin de ma lecture.

Corto Maltese demeure un aventurier, sans attaches, libre de voyager où ses pas le guident. Malgré son petit côté anarchiste, il reste fidèle à ses valeurs. Charismatique et mystérieux, il se lance dans une quête qui va lui valoir quelques mésaventures. Le scénario est mystérieux et l’histoire dynamique, même si je n’ai pas eu toutes les réponses que j’attendais j’ai bien aimé cette lecture.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s