Boite aux lettres #325

Hachette romans

Georgia n’a jamais été amoureuse, n’a jamais embrassé qui que ce soit. Elle n’a même jamais eu de crush. Mais en tant que romantique endurcie passionnée de fan-fictions, elle est persuadée qu’elle finira par trouver LA bonne personne.
Alors qu’elle commence l’université aux côtés de ses meilleurs amis Pip et Jason, Georgia est fin prête à trouver l’amour. Et avec une colocataire extravertie et une place à la Shakespeare Society, son rêve semble sur le point de se réaliser.
Or lorsque ses désirs de romance sèment la pagaille au sein de ses amis, Georgia se retrouve embourbée dans sa propre tragédie. Elle commence à se demander pourquoi l’amour paraît si simple pour les autres et pas pour elle. Avec un nouveau vocabulaire jeté à ses pieds – asexuelle, aromantique -, Georgia est plus incertaine que jamais face à ses sentiments.
Est-elle vraiment destinée à rester sans amour ? Ou s’est-elle trompée de voie depuis le début ?





Lorsque Gabin et Agathe se rencontrent au mariage de leur frère et sœur respectifs, c’est loin d’être l’entente cordiale. Un sentiment à l’inverse du projet de leurs deux familles qui, en parallèle, scellent définitivement leur union lors de l’événement  !
Bien malgré eux, les deux adolescents se croisent désormais de plus en plus souvent : du traditionnel repas du dimanche en passant par Noël, mais aussi des anniversaires et jusqu’aux dates les plus oubliées du calendrier, les voilà obligés de se fréquenter à chaque réunion de famille.
En l’espace d’un an jour pour jour, ils auront l’occasion de partager vingt-quatre fêtes. Et en vingt-quatre fêtes, la chance de s’aimer, se détester, et tenter enfin d’assembler pièce par pièce ce qui ressemblera peut-être finalement à une jolie histoire.

Akata

Dans Saturn Return, Akane Torikai continue d’explorer le mal-être des humains qui vivent dans les sociétés modernes. à travers le récit d’une écrivaine en crise, elle questionne notamment sur le sens de la vie, sur le deuil et la mort.

Ritsuko Kaji est une romancière qui souffre du syndrome de la page blanche… Mais quand une nuit, elle rêve d’un de ses anciens amis, son quotidien va basculer : au réveil, elle apprend le suicide de ce dernier… Tandis qu’elle se sent étouffée par sa vie de femme au foyer, la voilà rattrapée par le souvenir d’un être cher désormais décédé. Confrontée de force à son passé, elle retourne à Osaka en compagnie de son nouvel éditeur. Mais ce voyage pourrait bien faire remonter des sentiments douloureux à la surface…

Achats

Le livre est en hardback

Si le Petit Prince revenait aujourd’hui, qu’aurait-il à nous enseigner pour nous guider sur la voie du bonheur et de la sagesse ?Mêlant approche philosophique et psychologie positive, cet ouvrage amène le lecteur à déployer son potentiel, à ouvrir ses ailes et à s’élancer librement vers une existence pleine et heureuse.Grâce à ce livre, faites de votre vie un émerveillement.





Le jeu pour s’autocoacher et positiver Organisation du jeu
En fonction de la problématique qu’il souhaite dépasser, l’explorateur- lecteur est invité à s’exprimer au gré des 5 univers suivants :
1 : JE RETROUVE MON AXE
Il est essentiel d’écouter ce qui me traverse ! Je réalise un scan détaillé de ce qui se passe en moi. Puis si nécessaire, je suis orienté vers des solutions pour dépasser mes états insatisfaisants.
2 : JE PERÇOIS LE POSITIF
Les occasions de me réjouir sont nombreuses, j’active mon radar intérieur pour les percevoir.
3 : JE RÉVEILLE MA MOTIVATION
Quand je suis négatif, j’en oublie ce qui est important pour moi et ce qui me fait vibrer. Ici, je suis invité à m’y reconnecter.
4 : JE CRÉE DES LIENS POSITIFS
De bonnes relations sont capitales à mon bien-être. Je découvre comment ouvrir mon cœur mais également comment poser respectueusement mes limites.
5 : JE ME RÉALISE
Si je souhaite changer, il convient
de savoir où je veux aller et me mettre en marche. Je vais maintenant explorer mes aspirations profondes et décider de changements concrets.





Parmi les propositions ci-dessous, cochez celles qui vous correspondent.

  • Pour vous, conflit est synonyme de violence.
  • Vous préférez prendre sur vous plutôt que d’avouer un désaccord avec vos proches.
  • Depuis votre plus jeune âge, les conflits vous font peur.
  • Pour vous, qui dit conflit dit nécessairement échec relationnel.
  • Dans un conflit, vous ne parvenez généralement pas à « en placer une ».
  • Vous avez parfois envie de frapper votre interlocuteur pour qu’il se taise.
  • Pour vous, le conflit, c’est une perte de temps et d’énergie.
  • Vous ne vous sentez pas sûr de vous.
  • Dans un conflit, il y a forcément un gagnant et un perdant.
  • Vous voulez toujours avoir raison.

Moins de 2 réponses : ce livre ne vous concerne pas.

2 à 5 réponses : la lecture de ce livre vous sera probablement bénéfique : vous ne craignez pas les conflits mais vous y êtes mal à l’aise. Elle vous apprendra à rester vous-même dans les moments de conflits.

Quel titre vous tente? Quels nouveaux livres avez-vous eu cette semaine ?

Belle semaine de lecture à toutes et à tous 🙂

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s