Tôgen Anki : La légende du sang maudit, tome 01

Je remercie les éditions Kana pour cette lecture.

Titre: Tôgen Anki : La légende du sang maudit, tome 01
Auteur: Yura Urushibara
Traductrice: Aline Kubor
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 192
Catégorie: 
Seinen
Parution : 04/02/2022

Une légende raconte qu’un enfant extrêmement fort serait né d’une pêche et baptisé Momotarô. Lorsqu’il devint assez grand et puissant, ce valeureux guerrier aurait chassé les Oni qui pillaient les villages. Ce héros n’est pas une légende… Tout comme les Oni…
Leurs descendants sont encore parmi nous et la bataille opposait le clan Momotarô au clan des Oni fait rage !
Shiki est un jeune garçon, au sang chaud. Alors qu’il vient de se faire renvoyer de l’école, il prend conscience qu’il possède du sang de Oni. Le clan Momotarô le cherche et veut l’éliminer. la quête de liberté de Shiki et des autres Oni commence…

Avis

Shiki est un adolescent indiscipliné, il vient même d’être renvoyé de l’école. Il n’a aucun respect pour son père qu’il trouve lâche. Sa vie est chamboulée lorsqu’ils se font attaquer par un guerrier féroce qui semble connaitre son père et qui dit appartenir au clan Momotarô. Il apprend alors l’existence des Oni, des démons que cette organisation veut exterminer. Shiki n’est pas au bout de ses surprises, il est en réalité un Oni…

J’ai bien aimé ce premier tome qui introduit certes l’univers de Tôgen Anki mais qui ne manque pas pour autant d’action. Dès le premier chapitre, l’histoire démarre avec l’élément perturbateur qui permettra de lancer, entre autres, l’intrigue autour de la guerre entre les Oni et Momotarô. C’est l’arrivée d’un nouveau personnage qui fera prendre au manga, un tournant assez intéressant et qui a piqué ma curiosité. D’autant plus que la planche finale me donne envie de continuer ma découverte de ce titre. J’ai également bien aimé les dessins, plus particulièrement la disposition des scènes de combats et la physiologie des personnages qu’on peut distinguer déjà physiquement, en attendant que leurs personnalités soient plus creusées plus tard.

La personnalité du héros reste classique: le petit looser qui découvre qu’il a des pouvoir et qui se retrouve à devoir faire ses preuves pour accomplir un projet de vergence. Shiki est tout de même attachant. Il est naïf et a un potentiel que l’on découvrira sûrement au fil des tomes. D’autres protagonistes rejoignent l’aventure en court de route et j’espère qu’ils seront présentés/développés dans les prochains volumes.

En somme, un premier tome classique dans sa construction narrative et et celle des types de personnages, j’ai néanmoins passé un bon moment de lecture. Une découverte rafraichissante que j’ai bien aimé découvrir. J’attends donc de voir comment cela va évoluer. 7 volumes sont déjà disponibles en vo et 2 en français.

Djihane S.

5 commentaires

  1. J’ai lu les deux premiers tomes. C’est clairement un shonen dans toute sa splendeur. Il respecte tous les codes. J’ai trouvé pas mal de ressemblance avec Blue Exorcist ou Naruto. J’espère que le manga va un peu se détacher de ça pour tirer son épingle du jeu.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Bilan lectures: février 2022 – Les instants volés à la vie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s