The Batman

Synopsis

Deux années à arpenter les rues en tant que Batman et à insuffler la peur chez les criminels ont mené Bruce Wayne au cœur des ténèbres de Gotham City. Avec seulement quelques alliés de confiance – Alfred Pennyworth, le lieutenant James Gordon – parmi le réseau corrompu de fonctionnaires et de personnalités de la ville, le justicier solitaire s’est imposé comme la seule incarnation de la vengeance parmi ses concitoyens. Lorsqu’un tueur s’en prend à l’élite de Gotham par une série de machinations sadiques, une piste d’indices cryptiques envoie le plus grand détective du monde sur une enquête dans la pègre, où il rencontre des personnages tels que Selina Kyle, alias Catwoman, Oswald Cobblepot, alias le Pingouin, Carmine Falcone et Edward Nashton, alias l’Homme-Mystère. Alors que les preuves s’accumulent et que l’ampleur des plans du coupable devient clair, Batman doit forger de nouvelles relations, démasquer le coupable et rétablir un semblant de justice au milieu de l’abus de pouvoir et de corruption sévissant à Gotham City depuis longtemps.

Bande annonce

Avis

Cela fait deux ans que Batman arpente les rues de Gotham city et insuffle la peur dans le cœur des criminels. Loin de faire l’unanimité de l’opinion publique, il est même mal vue malgré les services qu’il rend à la ville.

C’est un Batman/Bruce Way bien sombre et très torturé que Robert Pattinson nous offre. Un super-héros à la limite borderline et c’est cela qui m’a beaucoup fait aimer ce film. Il est certes long à regarder, cela dit, l’acteur a su construire son propre Batman et s’approprier parfaitement le rôle. Je trouve également qu’il s’accorde très bien avec une Catwoman, également différente, interprétée par une Zoë Kravitz, très sensuelle, à l’apparence froide, elle est en réalité bien plus humaine qu’elle ne laisse paraitre. Le duo est juste parfait: une alchimie évidente et une complémentarité dans les personnalités des protagonistes. Batman est le côté sombre alors que Catwoman lui apporte un peu de lumière dans ses ténèbres.

Du côté de l’intrigue, j’ai trouvé qu’elle tenait la route et malgré le fait que ça soit essentiellement une enquête, cela ne m’a étrangement pas dérangée et même passionnée, je vous l’avoue. Et vous connaissez mon aversion pour les policiers. Néanmoins, je pense que c’est un tout qui m’a fait aimer cette production dont la psychologie recherchée des personnages. J’ai apprécié la noirceur de l’univers et le fait que Batman soit presque un renégat à Gotham city. Il se confronte au machiavélisme d’un méchant bien construit également. Visuellement le film est beau et les scènes d’actions bien orchestrée.

Un très bon Batman avec un Robert Pattinson surprenant, une Catwoman sensuelle et une histoire complexe qui met en avant la psychologie de personnages qui ne manquent pas d’intérêt.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s