Les Royaumes immobiles, tome 1 : La princesse sans visage

Je tiens à remercier les éditions Slalom pour cette lecture.

Titre: Les Royaumes immobiles, tome 1 : La princesse sans visage
Auteur: Ariel Holzl
Éditeur: Slalom
Catégorie: Fantastique
Nombre de pages: 374
Parution : 
05/05/2022

Résumé

Une plongée fantastique au royaume des feys.
Dans les Royaumes Immobiles, l’existence est contrôlée par quatre monarques. Sans eux, la réalité serait réduite à un flot d’énergie magique et chaotique. Or le trône d’Automne, vacant depuis trop longtemps, menace cet équilibre : il faut lancer un nouveau sacre. Sept jeunes femmes peuvent y prétendre. La compétition sera sans pitié. Ivy est candidate malgré elle. À 18 ans elle a passé toute son existence cachée derrière les murs de son manoir et les parois de son masque.
Elle est une « Belle-à-mourir » : quiconque voit son visage est pris de folie meurtrière ou suicidaire. Propulsée dans le monde des Sidhes, la noblesse des feys, au cœur de manigances qui la dépassent, elle va devoir puiser dans ses ressources pour survivre. Un chemin qui la mènera bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé… Un roman fantastique de haute volée dans l’univers sombre et mystérieux des Feys.

Avis

Ivalie vit seule depuis ses 9 ans dans une demeure lugubre où elle tâche de survivre. Quand un Gentilhomme brise sa solitude et lui annonce qu’elle est la seule héritière du défunt Roi gris et que le trône de l’automne lui revient de droit, c’est le début d’une sacrée aventure. Elle devra affronter six autres prétendantes dans un jeu sanglants et dangereux qui se déroule en quatre épreuves: Le Sacre des saisons. La gagnante règnera auprès des 3 autres reines des saisons.

J’ai beaucoup aimé cette immersion fantastique dans les royaumes immobiles, pays des feys. Le point fort de ce premier tome est indéniablement son univers riches en détails. La découverte est progressive et Ariel Holzl nous offre même un bestiaire expliqué à la fin du roman. L’atmosphère est sombre et inquiétante. Les machinations et autres complots ne sont jamais loin et j’ai été agréablement surprise par les révélations et un twist final qui remet en question pas mal d’éléments. Cela promet une suite que j’ai hâte de lire. Ce premier tome introduit introduit une intrigue bien élaborée et laisse la porte ouverte à de nombreuses interrogations sur ce mystérieux monde et son rapport avec celui de ceux qu’on appelle les rêveurs.

J’ai trouvé Ivalie trop naïve et elle accordait bien trop vite sa confiance. Je préfère les héroïnes badass mais je peux comprendre sa crédulité étant donné qu’elle n’a eu aucun contact avec le monde extérieur. Ce qui permet d’apprécier son évolution qui reste plausible car elle ne se transforme pas non plus en superhéroïne en 3 chapitres. Sa progression et sa découverte du monde prennent du temps. Cela donne la possibilité au lecteur d’apprivoiser ce monde complexe dans lequel aucun faux pas n’est permis. De ce fait, l’héroïne est entourée de personnages fourbes et lunatiques, ils sont redoutables car on ne sait pas qui est l’ami de l’ennemi. Ariel Holzl réussit à créer une jolie galerie de personnages pittoresques.

Un premier tome qui se termine sur un excellent twist final auquel je ne m’attendais pas. L’univers a été indéniablement mon personnage préféré du roman: riche, sombre et redoutable. J’ai hâte de voir comment Ivalie va évoluer dans le prochain tome et les surprises qu’Ariel Holzl nous réserve.

Djihane S.

7 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s