Le ciel pour conquête

Je remercie Netgalley et les éditions Delcourt pour cette lecture.

Titre: Le ciel pour conquête
Auteur: 
Yudori
Editeur: 
Delcourt
Catégorie: 
 roman graphique
Nombre de pages: 336
Parution : 
05/10/2022

Résumé

Deux jeunes femmes que tout oppose partent ensemble à l’assaut des cieux. Premier roman graphique bouleversant de la coréenne Yudori. Amélie est une jeune catholique mariée à Hans, marchand de la bonne société hollandaise de ce milieu de seizième siècle. Une vie d’humilité qui ne sied guère à son caractère rebelle et fantasque, et qui bascule quand Hans rapporte une jeune esclave venue des pays lointain. Lentement, les deux femmes vont nouer une relation fusionnelle qui va toutes les deux les libérer…

Avis

Au milieu du 16ème siècle, nous faisons la connaissance d’une jeune mariée catholique. Son mari est même issu de la bonne société hollandaise qui lui assure un confort de vie non négligeable. Cela dit, cette vie humble de femme au foyer ne la rend pas heureuse. Avec son fort caractère et sa curiosité, elle rêve de plus. Son quotidien est chamboulé lorsque son époux revient de voyage avec une esclave d’un lointain pays avec laquelle elle va tisser des liens forts.

J’ai beaucoup aimé ce roman graphique en noir et blanc. J’ai d’abord été attirée par le titre et la couverture de l’ouvrage que j’ai lu en numérique. J’ai apprécié son univers graphique. Les illustrations sont magnifiques et épurées. Le rythme de l’histoire est assez lent et on ressent toute la lassitude d’Amélie qui n’est pas facile à cerner au début. Petit à petit on découvre un esprit libre qui s’intéresse à la science et aux mécanismes qui régissent le monde qui l’entoure. C’est ainsi qu’elle va s’intéresser aux oiseaux et se demander pourquoi l’Homme ne peut pas voler. J’ai trouvé cette obsession bien pensée car c’est aussi la métaphore de sa vie, de son mariage qui, pour elle, sont une prison, tout autant que la société qui l’empêche d’être elle-même.

Nous avons également droit à une étrange amitié-haine qui va éclore entre Amélie et cette étrangère qui devient la maitresse de son mari. Ce dernier est horrible car il veut qu’elle soit comme il a envie qu’elle soit sans prendre en compte ses aspirations. Cette immersion au 16ème siècle, met en avant la condition féminine d’une épouse pas comme les autres qui a envie de voler pour s’enfuir de sa routine et des responsabilités dont elle n’a pas vraiment voulu.

En somme, une lecture touchante avec deux héroïnes qui rêvent de liberté, même si elles n’ont pas la même conception de ce mot.

Djihane.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s