La bibliothèque des rêves secrets

Je tiens à remercier les éditions Nami pour cette lecture.

Titre: La bibliothèque des rêves secrets
Auteur: Michiko Aoyama 
Traductrice: Alice Hureau 
Éditeur: Nami
Catégorie: Roman contemporain
Nombre de pages: 368
Parution : 
17/05/2022

Résumé

Homme ou femme, jeune ou vieux, salarié ou retraité… ils sont cinq à franchir le pas de la petite bibliothèque tenue par Sayuri Komachi en plein coeur de Tokyo. Leur point commun: ils sont au croisement de leur vie. A chacun Sayuri Komachi, énigmatique bibliothécaire attentive aux autres, proposera un ouvrage totalement inattendu, bien loin de celui qu’ils croyaient être venus chercher.
Mais ce choix ne relève pas du hasard, ce livre se révèle comme le jalon qui leur permettra de changer de vie.
Sayuri Komachi dévoile à chaque lecteur le pouvoir de la lecture et l’importance qu’une personne attentive et à l’écoute peut avoir sur le destin de chacun d’entre nous.

Avis

Dans ce romans, nous suivons cinq personnages dont le destin va être chamboulé après avoir fait la connaissance de Sayuri Komachi, une bibliothécaire à Tokyo. Elle proposera à chacun d’eux, un livre qui est loin de ce qu’ils sont venus chercher mais qui se trouvera être le point de départ de changements radicaux dans leurs vies. Ces personnes ont un seul point commun, ils se trouvent tous à la croisée des chemins de leurs existences.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé cette lecture. Le concept tournant autour du fait qu’un livre pouvait changer une vie, ne pouvait que me séduire. Je suis une grande lectrice et je suis convaincue que les livres peuvent influer sur notre manière de voir le monde. Aussi, nous aider à traverser des moments difficiles. La lecture est donc pour moi un instant volé à la vie. Pour revenir à La bibliothèque des rêves secrets, c’est un texte feel good avec plein de citations à noter et de bons enseignements. La plume de l’autrice est d’ailleurs poétique et fluide.

Néanmoins, j’avoue que je n’ai pas pu m’attacher aux personnages. On les voit, l’espace d’un « long » chapitre pour laisser place à un autre protagoniste. Je n’ai donc pas eu le temps à de m’y attacher, ni de me souvenir de leur noms. D’autant plus qu’il me manquait un petit quelque chose: les chapitres étaient trop longs et nous n’avons pas vraiment une intrigue à suivre mais juste des tranches de vies éclectiques pour servir une morale générale.

Une lecture bien sympathique avec de belles leçons de vie. Dommage que l’accent ne soit pas aussi mis sur le développement des personnages qui ne sont là, finalement, que pour servir l’histoire.

Djihane.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s