Dark Eden

dark edenJe tiens à remercier les Editions Presses de la cité pour cette belle lecture.

Titre: Dark Eden
Auteur: Chris Beckett
Éditeur: Editions Presses de la cité
Parution : avril 2015
Catégorie: Science-fiction
Nombre de pages: 416

Résumé de l’éditeur

Bienvenue sur Dark Eden, la planète sans lumière.
Au cours d’une expédition, des astronautes s’échouent sur une planète, qui ne doit sa chaleur et sa lumière qu’à la bioluminescence de sa flore et à son activité géothermique. Malgré les avaries subies par leur navire spatial, ils décident de tenter de retourner sur Terre ; deux d’entre eux, Tommy et Angela, préfèrent cependant rester plutôt que de courir le risque d’un nouveau voyage. Cent soixante-trois ans plus tard, leurs descendants espèrent toujours une expédition de sauvetage de la part des Terriens. Au sein de cette société stagnante et dégénérescente, appelée La Famille, l’adolescent John Redlantern fait tout pour rompre le statu quo. Il ne supporte plus de voir son peuple se cantonner dans la vallée étroite où l’homme a initialement posé le pied et souhaite explorer le reste de ce monde, quitte à se faire des ennemis…

Avis

Dark Eden est un roman nous présentant un univers fascinant, un concentré de science-fiction pour les amateurs du genre ou pour ceux qui veulent y être initiés.

L’histoire est originale: 160 ans ce sont écoulés après que des astronautes se soient échoués sur une planète qui n’a pas de soleil, les descendants des 2 (sur 5) qui ont choisi d’y rester attendent encore une mission de sauvetage. La découverte de leurs habitat, coutume et langage assez particulier m’a apportée un dépaysement total. Un monde extraordinairement riche qui m’a rappelé le film de James Cameron Avatar. Une faune et une flore onirique et un peuple presque primitif, sans technologie vivant au gré de la nature.

L’écriture de ce roman est particulière car la narration est prise en charge par plusieurs personnages s’exprimant dans une langue assez simple, un mélange de répétitions et d’onomatopées, ne vous inquiétez pas cela ne gêne pas la compréhension mais confère au roman un certain exotisme. L’alternance de la narration nous permet de vivre l’histoire selon différents points de vues, l’auteur n’est pas présent dans son texte et cela nous donne vraiment l’impression que nous sommes en train de lire un texte venu d’un autre monde.

Durant les premières pages, j’avais l’impression que les personnages étaient des automates qui se contentaient d’obéir à des ordre, à des lois ancestrales enseignées de génération en génération, des lois transmises par les anciens de ce qu’ils appellent Famille. Cela dit, des personnalités sortent du lot comme John Lompionrouge qui est pour moi le personnage principal de Dark Eden et le plus intéressant aussi, courageux, intelligent, il sera l’instigateur du changement. J’ai bien aimé aussi Tina Picarbre, pleine de vie, une forte personnalité, très attachante.

Dark Eden est le roman d’une aventure extraordinaire à la découverte d’une planète souvent hostile, à la découverte de l’âme humaine, sa curiosité, sa vivacité mais aussi sa noirceur et sa soif de pouvoir. Je conseille la lecture de ce roman aux aventuriers des lettres, téméraires et amoureux des mondes imaginaires. Chris Beckett a réussi à créer tout un monde, voudriez-vous l’explorer ?

Djihane S.

6 réflexions sur “Dark Eden

  1. Pingback: Dark Eden, tome 2: les enfants d’Eden | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: 10 lectures pour Halloween | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s