Agents très spéciaux code u.n.c.l.e

affiche-agents-tres-speciaux-code-uncle-the-man-from-uncle-2015-4Synopsis

Au début des années 60, en pleine guerre froide, Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E. retrace l’histoire de l’agent de la CIA Solo et de l’agent du KGB Kuryakin. Contraints de laisser de côté leur antagonisme ancestral, les deux hommes s’engagent dans une mission conjointe : mettre hors d’état de nuire une organisation criminelle internationale déterminée à ébranler le fragile équilibre mondial, en favorisant la prolifération des armes et de la technologie nucléaires. Pour l’heure, Solo et Kuryakin n’ont qu’une piste : le contact de la fille d’un scientifique allemand porté disparu, le seul à même d’infiltrer l’organisation criminelle. Ils se lancent dans une course contre la montre pour retrouver sa trace et empêcher un cataclysme planétaire.

Bande annonce

Avis

Imaginez un mélange entre un James Band et une comédie et vous obtiendrez Agents très spéciaux. Entre action et humour, j’ai passé un excellent moment.

Deux agents ennemis, l’un russe Illya Kuryakin et l’autre américain Napoleon Solo, sont obligés de coopérer pour mener à bien une mission visant à démanteler une organisation criminelle menaçant la paix dans le monde. Dès lors, débute une passionnante aventure qui utilise avec brio les codes du film d’espionnage mais le petit plus d’Agents très spéciaux est qu’il ne se prend pas au sérieux. L’habilité des deux agents n’a d’égale que les situations humoristiques qui peuplent le film.

Les deux acteurs Henry Cavill (Napoleon Solo) et Armie Hammer (Illya Kuryakin) forment un duo parfait, comme chien et chat, leurs tentatives de faire à chaque fois mieux que l’autre étaient drôles. Ici, humour, action et cascades font bon ménage.

J’ai beaucoup aimé le côté vintage du film: costumes et musiques d’époque donnaient au tout une atmosphère chic et raffinée. Pour les fan de la mode rétro, Agents très spéciaux est un ravissement pour les yeux. L’actrice Alicia Vikander qui interprète le rôle de Gaby Teller, la fille du scientifique Allemand porté disparu, était sublime dans les différentes tenues portées quand elle aidait les deux agents avec leur enquête. En plus de son élégance et une apparente fragilité, elle pouvait être également redoutable.

Il y avait certes quelques longueurs dans le film mais on les pardonne volontiers face au beau spectacle offert.

Agents très spéciaux chic et vintage, est un très bon film mêlant les genres: espionnage, action et humour servis par des acteurs en parfaite osmose. Bienvenue dans les années 1960.

Djihane S.

4 réflexions sur “Agents très spéciaux code u.n.c.l.e

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s