Blood & Steel tome 5

blood-steel-5-kotojiUn grand merci à Kotoji Editions pour ce très bon manhua.

Titre: Blood & Steel
Dessin: Felix IP – Unicorn studios
Scenario:
 Toe Yuen d’après l’œuvre de Jozev
Editeur: Kotoji editions 
Catégorie:
Manhua, arts martiaux
Parution :
29 janvier 2016

Résumé de la série

Les plus grandes écoles de Kung-fu ont été décimées par le clan du Wudang dont le but est de démontrer la supériorité de son art par rapport aux autres clans. Des survivants ont décidés de se réunir pour se venger des assassins…

Résumé des tomes précédents

Jing Lie et Koreiran se sont alliés à un groupe du mont Emei mené par Sun Wuyue pour un combat sanglant contre les « corbeaux tueurs » dirigés par Jiang Yunlan. En quelques minutes seulement, le rapport de force passe de six contre quatre à trois contre deux ! Celui qui enjambera les corps de ses compagnons pour s’extirper de la sombre ruelle ne méritera pas d’être qualifié de vainqueur. Yan Heng part seul affronter le gang Mapai et se retrouve pris au piège, emprisonné dans un filet. Faisant fi du danger, Tong Jing fait barrage avec son corps pour le protéger, et une pluie de flèches meurtrières s’abat sur elle.

Avis

On s’était quitté en plein milieu de deux combats spectaculaires. Le premier, opposant les corbeaux de Wudang à Jing Lie et ses alliés, combat d’un rare esthétisme de par la qualité des techniques employées et l’énergie déployée par les protagonistes. Et le second qui concerne Yan, seul face au gang Mapai, totalement déloyal: ils sont tout un clan contre un seul homme et ils utilisent des méthodes de lâches.

Yan est un jeune homme qui découvre le monde après avoir passé toute sa formation de chevalier épéiste en haut du mont Qingcheng, mais il reste un très bon guerrier largement au dessus du niveau de ce pauvre gang Mapai qui ne doit sa réputation qu’à sa fourberie sans limite. Yan et Tong sortiront bien sûr du pétrin dans lequel ils sont mais je vous laisse découvrir comment. Dans l’autre combat les choses sont différentes, sur les 10 guerriers à avoir engagé le combat, seul 5 sont encore en vie au début du tome 5, il est très difficile de deviner l’issue de ce massacre, l’auteur n’hésitant pas à tuer des personnages nouvellement arrivés mais non moins charismatiques. Cet affrontement restera le combat le plus élaboré de ce début de saga. Tant visuellement que stratégiquement, ce combat est titanesque et flamboyant. 

Dans les précédents tomes, nous avions laissé Hou Yingzhi, l’ami de Yan, un des rares survivants du Mont Qingcheng partir en direction des Monts Wudang pour perfectionner ses techniques du côté de l’école des vainqueurs des affrontements. Dans ce tome, il y arrive enfin et grâce à cela, nous avons droit à plusieurs chapitres sur la vie des « méchants » de l’histoire. Méchants entre guillemets parce qu’en apprenant à les connaître, ils ne sont pas si différents de leurs adversaires qu’ils soumettent. Seuls les idéaux de leurs maîtres et la cruauté de certains de leurs membres font la mauvaise réputation de l’école. Le maître Yao Lianzhou entre justement en scène dans ce tome. En plus d’apparaître sur la couverture (Magnifique soit dit en passant), il s’en va défier l’école de Huashan à lui tout seul. Vu le charisme et toute la puissance qu’il a dégagé lors de son entrée en scène, j’ai bien peur qu’il arrive à ses fins.

Encore un excellent tome de Blood & Steel avec l’introduction du puissant maître de Wudang, cela annonce un tome 6 passionnant !

Fabien S.

Une réflexion sur “Blood & Steel tome 5

  1. Pingback: Blood & Steel tome 6 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s