Black lies

black liesJe tiens à remercier Hugo & cie pour cette lecture.

Titre: Black lies
Auteure:
Alessandra Torre
Traductrice: Caroline de Hugo
Éditeur:
Hugo & cie
Collection: Hugo New romance
Nombre de pages: 418
Parution: 07/04/2016

Résumé de l’éditeur

L’amour peut-il survivre à un mensonge ?
Je m’appelle Layana Fairmont…et j’aime deux hommes.
Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m’a demandée en mariage quatre fois. J’ai refusé quatre fois. Lee, qui est jardinier quand il n’est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu’il en soit conscient. Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne. Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d’histoire, croyez-moi, vous vous trompez !

Avis

Il a des livres, comme Black lies, qui vous font vivre une expérience de lecture intense. J’en sors troublée et le défi ici est de vous parler de ce roman sans pour autant trop en dévoiler car il réserve de belles surprises.

Black lies est l’histoire de Layana, une jeune femme qui a eu la chance de naître dans une famille aisée mais sa seule préoccupation était de se détacher de ses parents et de gagner sa liberté. Sa vie bascule le jour où elle rencontre le beau et très talentueux Brant, une belle histoire d’amour va naître entre eux. Leur histoire aurait pu être quelconque s’il n’y avait pas ces secrets, ces mensonges qu’ils se cachent et le lecteur n’est pas pour autant mis dans la confidence. A l’apparition de Lee dans la vie de Layana, l’équilibre précaire sur lequel elle se tenait vacille de plus en plus. Aimer si intensément deux hommes à la fois est-il possible ? Qu’est-ce qui se cache derrière cette addiction ?

L’auteure instaure dès les premières pages une certaine confusion temporelle, j’ai trouvé ingénieux le fait qu’elle nous narre son histoire bribe par bribe, comme un puzzle de vérité(s) à reconstruire. Cela nous oblige à être très attentif au moindre détail qui pourrait nous renseigner sur le fin mot de l’histoire. Une chose est sûre, comme le dit notre héroïne Layana: « Si vous pensez avoir déjà lu ce genre d’histoire, croyez-moi, vous vous trompez! ». 

Les personnages sont d’une précision chirurgicale, l’auteure a fait un travail remarquable sur leur psychologie, tout est dans le détail. Brant et Lee sont si différents l’un de l’autre: le premier est un génie, posé et doux, l’autre est violent, instable et d’une intelligence quelconque. Layanna est énigmatique, pas facile à cerner, on se pose des questions sur elle tout le long du roman, je l’ai adoré, je n’ai pas pu la juger car tous ses actes sont motivés par l’amour. Elle a aussi un côté obscur qui m’a déroutée. Ce que j’ai le plus apprécié est le fait d’être autant surprise par l’histoire que par les personnages. Ils sont mystérieux, sombres et intenses.

Pour couronner le tout, la plume de l’auteure est fluide et rapide à lire, un page-turner. Une écriture crue, souvent dérangeante avec une atmosphère oppressante qui pimente notre lecture. Une plume captivante qui vous mènera jusqu’au bouquet final.

Ce roman est coup de cœur.

Black lies est original, intense et déroutant.  Il saura vous surprendre car il sort des sentiers battus de la romance pour offrir à son lecteur plus qu’une belle histoire d’amour avec des guimauves mais une histoire profonde, marquante et une romance psychologique sombre. Alessandra Torre, une auteure que je suivrai de très près.


Citations

« Le véritable amour rend téméraire, pousse à prendre des risques et à faire des sacrifices. Le vrai amour teste les limites de notre être, nous apprend à tout faire pour devenir meilleur et à défendre nos convictions. Je me battrai pour cet amour. Je mentirai pour lui. Volerai pour lui. Ça en vaut la peine. Sur le papier, nous sommes très mal assortis. Je n’ai pas de lumière; elle irradie. Je suis sérieux; elle est drôle. Mais dans les faits, la magie opère.« 

♣♣♣

« Je l’aime totalement. Elle me rend mon amour à la folie. Cet amour vaut toutes les vérités cachées. Et les mensonges secrets. »

Djihane S.

3 réflexions sur “Black lies

  1. Pingback: Hollywood dirt, tome 1 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s