Le parfum des fraises sauvages

Le_parfum_des_fraises_sauvages__c1_large

Titre: Le parfum des fraises sauvages
Auteure: Anglela Thirkell
Éditeur: Charleston
Nombre de pages: 320
Catégorie:
roman historique
Parution: 07/06/2016

Résumé de l’éditeur

Mary Preston, jolie jeune fille sans fortune, est invitée par sa tante Agnès à passer l’été dans sa splendide propriété familiale, au coeur de la campagne anglaise. À Rushwater House, la saison s’annonce pleine de surprises, de frivolités et d’insouciance. Mais le coeur de Mary sera mis à rude épreuve face au séduisant et séducteur David Leslie, l’artiste de la famille qui navigue entre Londres et Rushwater… Cependant, Agnès et
sa mère, la sémillante Lady Emily, espèrent persuader la jeune femme de faire un tout autre mariage, bien plus convenable.
Entre les balades au clair de lune dans les jardins resplendissants et le grand bal organisé à Rushwater, cet été comblera-t-il les espérances romantiques de Mary ?
Publié pour la première fois en 1934, Le parfum des fraises sauvages est une éblouissante comédie romantique, dont les personnages sont aussi farfelus qu’extrêmement attachants..

Avis

L’auteure anglaise Angela Thirkell (1890-1961) fait son entrée aux éditions Charleston avec une réédition de Wild Strawberries. Le parfum des fraises sauvages est une belle comédie de mœurs dont la fonction est incontestablement de charmer et de faire rire ses lecteurs. Une histoire sans prise de tête pour un bon moment de détente. J’ai beaucoup aimé ce roman dès l’arrivée de la délicieuse et naïve Mary Preston à Rushwater. La demoiselle a été invitée par sa tante Agnès à y séjourner.

Mary fera la connaissance de la décalée et loufoque famille des Leslie. Chaque membre de cette tribu, pas comme les autres, a une personnalité pétillante. A titre d’exemple, Lady Emily, dynamique pour une vielle dame et dont la spécialité est d’être tout le temps en retard. Parmi ses enfants, Agnès, mère de famille, ne brille pas par son intelligence. John, veuf, très discret et n’oublions surtout pas, le très charmant et irrésistible David, bourreau des cœurs. Un Leslie dont Mary tombera éperdument amoureuse, comment pourrait-elle lui résister ? Mary pourrait-elle pour autant gagner le cœur de David ? Rajoutons à cela le fait qu’Agnès et Lady Mary nourrissent l’espoir de remarier le pauvre veuf John.

L’humour dans Le parfum des fraises sauvages repose sur les situations rocambolesques et parfois insolites qui constituent le quotidien de nos personnages. Que l’on adhère ou non au style d’Angela Thirkell, on passe assurément un très bon moment avec ses personnages. Même la romance n’est qu’un prétexte de plus pour rire. Le ton est certes drôle mais parfois doux-amer, un joli mélange qui m’a beaucoup plu.

Le parfum des fraises sauvages est le mariage parfait entre un Woody Allen et Downton Abbey. Un mélange atypique pour une comédie so british à déguster sans modération pour les amoureux de l’humour anglais. Légère et amusante, vous en ressortirez le sourire aux lèvres.

Djihane S.

Les avis des copines:LC 2016

13 réflexions sur “Le parfum des fraises sauvages

  1. Pingback: Le parfum des fraises sauvages - Angela Thirkell - Casscroutondeslectures

  2. Pingback: Boîte aux lettres #47 | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Le parfum des fraises sauvages – Angela Thirkell | ☆ L'heure de lire ☆

  4. Pingback: Défi littéraire 2016 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s