Bienvenue à High Rising

Je tiens à remercier les éditions Charleston pour cette lecture.

Titre: Bienvenue à High Rising
Auteure: Angela Thirkell
Éditeur: Charleston
Nombre de pages: 248
Catégorie: 
roman historique
Parution: 02/10/2018

Résumé 

Noël 1930. Alors que Laura Morland, romancière à succès, n’aspirait qu’à quelques semaines de repos loin de l’agitation londonienne, la voilà plongée au coeur des intrigues de la vie de campagne. Son cher ami, le riche George Knox, est la proie d’une sournoise secrétaire, déterminée à s’élever au-dessus de son rang en se faisant épouser. Laura saura-t-elle le tirer de ce mauvais pas ? Et par la même occasion aider la jeune et innocente miss Sibyl Knox à conclure le mariage dont elle rêve depuis toujours ?

Avis

J’avais beaucoup aimé le roman précédent d’Angela Thirkell: Le parfum des fraises sauvages. Je n’ai donc pas hésité à lire son nouveau titre (paru dans les années 1930).

On y fait la rencontre de Laura Morland qui décide d’aller se reposer à la campagne. Cette célèbre romancière n’a qu’une envie c’est de fuir l’agitation londonienne. Le séjour paisible dont elle rêvait va se transformer en quête pour sauver son riche ami George Knox des griffe de sa secrétaire.

L’ambiance de la campagne anglaise est dépaysante. Il y règne un certain calme certes mais cela ne veut pas dire que la vie des habitants de High Rising l’est. J’avais apprécié Le parfum des fleurs sauvages pour son côté loufoque et son humour pince-sans-rire mais j’ai moins accrochée avec Bienvenue à High Rising. L’humour à l’anglaise est certes présent, toutefois, j’ai trouvé que le ton était plus sérieux.

Tous les personnages féminins du roman ne sont pas indépendants, cela se peut se comprendre étant donné que l’histoire se déroule dans les années 1930. Ce qui rend plus appréciable le fait de retrouver des femmes telle que Laura qui brille par sa bienveillance et son indépendance. Beaucoup de personnages gravitent autour d’elle, notamment son fils Tony qui est épuisant, un véritable moulin à paroles quand il s’agit de parler de trains. Je n’avais qu’une envie qu’il se taise. De plus, je n’ai pas réussi à m’attacher à la galerie de protagonistes offerte par Angela Thirkell.

Finalement, même si j’étais enthousiasme au début et que j’ai apprécié le charme du petit village dans lequel va débarquer notre héroïne, j’ai fini par m’en détacher. Je n’ai pas été totalement séduite par ce titre, il me manquait ce petit quelque chose pour alimenter l’étincelle de la lecture. Cela dit, le roman plaira assurément aux amateurs de l’humour anglais et des intrigues de la campagne anglaise des années 1930.

Djihane S.

Publicités

2 réflexions sur “Bienvenue à High Rising

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s