Fake ! Fake ! Fake !

fake,-fake,-fake--722130Titre: Fake fake fake
Auteure: 
Zoé Beck
Traductrice:  Nelly Lemaire
Éditeur: Page turner
Nombre de pages: 218
Catégorie:
jeunesse
Parution: 06/01/2016

Résumé

Un prénom pourri, des chaussures taille 49 : Edvard, 14 ans, pas un poil sur le torse, est mal parti pour séduire Constance. Alors, sur Facebook, il devient Jason, Américain en voyage scolaire. La belle croque à l’hameçon et en demande toujours plus. De mensonge en mensonge, la machine s’emballe…

Avis

La première chose qui m’a interpellée avec ce roman, c’est sa couverture et son titre que j’ai tout de suite appréciés. J’avais ce titre dans ma pile à lire depuis un moment et je suis ravie de l’avoir lu.

Dans Fake fake fake, journal intime d’Edvard, l’adolescent nous convie dans son quotidien. Il nous le raconte avec ses propres mots, simples mais efficaces. Il devient Jason, l’adolescent qu’il voudrait être, il se cache derrière ce personnage fictif pour séduire une fille mais ce jeu de mensonge n’a pas que des avantages.

Edvard est un personnage touchant et attachant, avec une touche d’humour. A 14 ans, il fait partie de ceux qui n’osent pas et se cachent derrière leur timidité. Il est secretement amoureux de la très populaire Constance qui bien sûr ne lui accorde aucune importance. Faut-il prétendre être quelqu’un d’autre pour être apprécié ?

Il est certes loin d’être parfait et peut être énervant mais on l’aime quand même. J’ai également apprécié les autres personnages du roman, comme les parents de l’adolescent qui sont un show à eux seuls.

La plume de l’auteure est très simple car elle prête sa voix à un adolescent sans que ça soit  niais. Le roman se lit d’une traite et on passe un bon moment avec ses personnages. On retrouve les thèmes se rapportant à la vie adolescente, les amitiés, les amours mais aussi les déceptions et ce sont justement les relations adolescentes qui sont au cœur du roman de Zoé Beck.

Il n’est pas facile de communiquer quand on a 14 ans et encore moins de se faire des amis. Les réseaux sociaux y sont présents sans pour autant être le sujet principal. Que l’on soit adulte ou adolescent, on peut facilement tomber sur un faux profil et il est nécessaire de savoir faire le tri pour reconnaître les imposteurs. J’ai beaucoup aimé cette lecture, finalement.

Fake! Fake! Fake est un roman d’un adolescent sur la vie adolescente, doux, tendre et drôle. On s’attache à ses personnages et on passe un agréable moment en leur compagnie. Le tout est servi par une plume simple mais efficace qui se lit d’une traite.

Djihane S.

9 réflexions sur “Fake ! Fake ! Fake !

  1. Pingback: Challenge jeunesse / Young Adult | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s