A silent voice, tome 2

A_Silent_Voice_tome_2 (1)Titre: A Silent voice, tome 2
Auteur:
Yoshitoki Oima
Traductrice:
Géraldine Oudin 
Éditeur:
Kioon
Nombre de pages:
 192
Catégorie:
Shonen
Parution :
12/03/2015

Résumé

Pour Shoya, devenu le nouveau souffre-douleur de sa classe, rien ne change après le départ de Shoko. Pire, le jeune garçon se rend compte qu’elle faisait preuve de gentillesse à son égard et se sent d’autant plus coupable ! Mis à l’écart pendant toute sa scolarité, il ne parvient plus à se lier aux autres. Il se coupe du monde et finit par perdre toute envie de vivre.
Mais l’adolescent n’a jamais oublié la jeune sourde. Il prend donc la résolution de la retrouver pour lui présenter ses excuses avant de mettre fin à ses jours…

Avis

Ma lecture du tome 1 de A silent voice, ne m’avait pas donné envie de lire tout de suite le 2. J’ai beaucoup aimé le premier volet, même si je l’ai trouvé un peu enfantin. Ce second volet m’a plus convaincue.

Nous retrouvons Shoya et Shoko 5 ans après les incidents du premier tome. Les deux ont mûri et doivent vivre avec un passé lourd de regrets pour l’un et plein de blessures pour l’autre. Les deux personnages devront prendre des décisions pour pouvoir avancer dans leur nouvelle vie. Ce tome 2 est focalisé sur la notion de pardon et d’amitié, de comment on peut la définir et est-ce qu’elle se mérite.

J’ai adoré ma lecture car j’ai trouvé l’histoire plus mature et j’ai retrouvé cette belle sensibilité que j’avais aimé dans le 1. Le récit est plus accès sur Shoya, cette fois-ci, que l’on retrouve transformé. Il n’est plus l’adolescent agaçant et plein de haine qu’il était. J’ai été très touchée par sa détresse et ses tentatives d’obtention du pardon. Ce loup solitaire va vous émouvoir, il est le parfait exemple que même les cœurs les plus endurcis peuvent changer.

Shoya est toujours fidèle à elle-même. Son grand cœur et sa générosité m’étonneront toujours. Cette jeune fille est un véritable rayon de soleil qui brille même quand elle est entourée de ténèbres. J’ai adoré le fait qu’elle s’exprime plus dans ce tome et elle montre enfin une part de noirceur qu’elle cachait depuis trop longtemps. On ne peut que l’aimer. Son handicap semble être mieux accepté par son entourage, à l’école et un autre personnage va venir pimenter notre histoire.

A silent voice c’est surtout un manga qui traite, avec beaucoup d’émotion, de la question du harcèlement scolaire et de ses conséquences sur la personne qui le subi. Ce qui est intéressant ici, c’est le fait que l’on a également le point de vue de celui qui le fait subir. Plus précisément quand cette personne prend conscience du mal qu’elle a fait et qu’elle essaye de l’effacer et de vivre avec. L’amour, l’amitié et le pardon sont également des thèmes abordés, qu’est-ce réellement qu’un vrai ami ? Méritons-nous l’amitié de quelqu’un à qui on a fait du mal ?

Un second tome très touchant qui me donne envie de découvrir la suite des aventures de  Shoya et Shoko. Le manga essaye de véhiculer de belles valeurs autour des notions du pardon et de l’amitié. Toujours aussi sensible et émouvant, avec une belle touche d’humour.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s