Durarara!! tome 1

duraMerci aux éditions Ofelbe pour cette lecture dépaysante.

Titre: Durarara!! tome 1
Auteur:
Ryogho Narita
Illustrateur: Suzuhito Yasuda
Traductrice: Nicolas Gouraud
Éditeur:
Ofelbe
Nombre de pages: 276 pages 
Catégorie:
LN Light Novel
Parution: 1 octobre 2016

Résumé

À Ikebukuro, les gangs, les gens étranges et les légendes urbaines sont monnaie courante… Mikado Ryûgamine, un lycéen d’apparence banale et sans histoires, est invité à s’installer dans le quartier tokyoïte d’Ikebukuro par son ami d’enfance.
Son souhait le plus cher est de vivre des aventures extraordinaires et de découvrir l’ambiance des grandes villes !
Avec un type violent habillé en barman, un informateur fauteur de troubles, des vendeurs russes de sushis, le mystérieux gang des Dollars et une motarde sans tête qui rôdent dans le quartier, Mikado est loin de se douter que sa vie va prendre un étrange virage à 180 degrés…

Avis

Durarara!! est un light novel qui a commencé à être publié au Japon en 2004 et se termine en 2014 avant de voir une suite prendre la relève sous le nom de Durarara!! SH. Au pays du soleil levant c’est un véritable succès. La série a été adaptée en manga par Akiyo Satorigi et en animé en 2010. En France, c’est tout naturellement les éditions Ofelbe qui publient cette série de light novel dans leur catégorie LN.

Je dois avouer que j’étais un peu perdu au début de ma lecture. Je m’attendais à lire une histoire centrée sur Mikado Ryûgamine, le personnage principal dont parle le synopsis. Sauf que le prologue et le premier chapitre ne lui sont pas dédiés. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre parce que je ne savais pas où l’auteur voulait nous amener. On nous parle d’un meurtre, puis d’une motarde sans tête sans qu’on comprenne la direction prise. A partir du 2ème chapitre, le personnage principal est introduit mais il ne se passe rien d’intéressant sauf la présentation de nombreux personnages. Un peu trop d’un coup sans doute, difficile de retenir qui est qui.

La suite accélère rapidement. On enchaîne directement sur tout un tas de révélations importantes dès le chapitre 3. D’ordinaire, les auteurs tentent de retenir l’attention de leurs lecteurs le plus longtemps possible avant de révéler les mystères du début. Ici ce n’est pas le cas et ça m’a un peu troublé, je me demandais quel était l’intérêt de continuer la lecture si nos interrogations trouvaient leurs réponses au bout de 100 pages? Mais ce que je croyais être un point faible s’est en fait transformé en point fort au fil des pages. La force de ce premier tome n’est pas dans les révélations mais dans les actions des personnages, leurs décisions.

Malgré un début assez troublant, j’ai persévéré et une fois la première moitié du livre passée, on rentre vraiment dans l’histoire et on s’intéresse aux personnages. Même en révélant pas mal d’informations au début, l’auteur en gardait quelques unes dans sa manche pour nous surprendre jusqu’à la fin. Il faut dire que la lecture est fluide, ça se lit très rapidement. Ce premier tome est surtout introductif, les prochains seront certainement passionnants des les premières pages.

Un début qui m’a laissé sur ma faim mais une fin qui n’est rien d’autre que le début de fabuleuses aventures à Ikebukuro.

Fabien S.

4 réflexions sur “Durarara!! tome 1

  1. Pingback: Boîte aux lettres #69 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Boîte aux lettres #101 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s