Star Wars 8 : Les Derniers Jedi

Synopsis

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Bande annonce

Avis

L’épisode 7 de Star wars a été un coup de cœur, il représentait un bel hommage à la saga et il prenait très peu de libertés. Qu’en est-il de l’épisode 8?

La résistance est au plus mal et nos héros vont devoir affronter bien des difficultés. Le premier ordre dirigé par le leader suprême Snoke va les pourchasser pour mettre fin définitivement à la rébellion. Un combat entre le bien et le mal et surtout entre les forces va être entrepris.

Ce nouvel épisode de Star wars est encore meilleur que le précédent car il prend son envole. Pendant 2h32, on a des étoiles plein les yeux et on est réellement transporté dans une galaxie lointaine. Je tremblais d’excitation face à l’aventure extraordinaire qui se déroulait devant mes yeux. L’histoire s’étoffe petit à petit et de nouvelles légendes se créent.

Le propre de Star wars, c’est aussi de nous offrir des personnages qui deviennent très vite emblématiques. De nouveaux sont introduits mais je dois avouer que je n’avais d’yeux que pour Rey et Kylo Ren. Rey interprété par l’excellente Daisy Ridley m’avait déjà impressionnée dans le précédent opus, ici, elle déploie ses ailes pour crever l’écran aux côté d’Adam Driver, l’interprète de Kylo Ren. L’énigmatique Kylo de l’épisode 7, le méchant torturé par excellence, m’a tout simplement bluffée. Un duo d’excellence que l’on avait hâte de voir à l’écran et qui nous offre l’un des plus beau combats de sabres lasers de la saga.

Ce que j’ai le plus apprécié chez Kylo Ren (oui vous avez compris que ce personnage est un coup de cœur absolu) est le fait que sa personnalité et surtout ses intentions soient ambiguës. Il n’arrête pas de nous surprendre, c’est un méchant que l’on aime adorer. Même si au fond de notre petit cœur on a envie que Rey puisse le faire basculer du côté de la lumière.

Et quel plaisir de revoir la regrettée Carrie Fisher dans le rôle du général Leia, Mark Hamill dans le légendaire rôle de Luke Skywalker et le mythique Chewbacca. Les derniers Jedi brille par son originalité et par cette volonté de nous offrir des personnages loin d’être parfaits. Ce n’est plus le héros invincible qui est mis en scène mais le héros tourmenté et tiraillé pour Kylo Ren, incertain et qui peut faire des erreurs comme Rey et Finn ou encore un Luke Skywalker plus humain et faillible que jamais.

Que serait un Star wars sans créatures étranges? Et bien, je suis tombée sous le charme des Porg. En voici un.

Le mot qui me vient à l’esprit en pensant aux derniers Jedi est épique. Un gros coup de cœur pour l’un des meilleurs films que j’ai vu en 2017. Devant la beauté froide de Kylo Ren et la détermination de la solaire Rey, mon mode fangirl était à son maximum. Humour, tension, combats et héroïsme, une suite magistrale.


Découvrez aussi mes avis sur:

Star Wars 7: Le Réveil de la Force

Rogue One: A Star Wars Story

Juste pour le plaisir:

Djihane S.

Publicités

2 réflexions sur “Star Wars 8 : Les Derniers Jedi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s