Ps : Tu me manques

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: Ps: tu me manques
Auteure: Brigid Kemmerer
Traducteur: Alice Delarbre 
Éditeur: 
Hachette
Collection: Young adult
Nombre de pages: 440
Parution : 07/02/2018

Résumé

Juliet a toujours écrit à sa mère. Depuis sa mort soudaine, cette habitude est pour elle comme une bouée de sauvetage. Même si les courriers de Juliet restent sans réponse, elle continue de les déposer sur sa tombe chaque semaine. Declan n’aurait jamais cru qu’une lettre pourrait changer sa vie. Pourtant, celle qu’il trouve au cimetière, où il fait des travaux d’intérêt général après le lycée, le touche profondément… Et il ne peut s’empêcher d’y ajouter deux mots. Commence alors une correspondance inattendue entre Le Crépuscule et La Fille du Cimetière, deux étrangers que tout oppose. Ce qu’ils ignorent, c’est que leurs routes se sont déjà croisées…

Avis

J’attendais cette parution avec impatience parce que la quatrième de couverture m’a beaucoup plu. Je suis ravie d’avoir pu découvrir l’histoire de Juliet et de Declan deux adolescents brisés qui, par un concours de circonstances, se retrouvent à faire un échange épistolaire émouvant, aussi triste qu’inspirant.

Brigid Kemmerer a une magnifique plume qui m’a touchée en plein cœur. A travers elle, s’expriment Juliet et Declan. Juliet a perdu sa mère dans un accident de voiture. Photographe de guerre, la mère de l’adolescente est son modèle et a inspiré sa passion pour la photographie, qu’elle n’a plus le courage, ni la force de pratiquer. Solitaire, elle s’est mise sur pilotage automatique depuis cette perte. Elle passe son temps sur la tombe de sa mère et elle lui écrit des lettres pour lui dire ce qu’elle a sur le cœur. Mais voilà qu’une de ses lettres est découverte par Declan, il l’a lit et il y ajoute « moi aussi ».

Declan est en liberté conditionnelle après avoir eu un accident de voiture en état d’ivresse. Il doit effectuer 90h de travaux d’intérêt général dans un cimetière. Lui aussi, il a eu une perte, sa petite soeur. Alors quand il lit la douleur de Juliet, il la comprend, elle le touche. Ce petit « moi aussi » griffonné à la hâte, va d’abord rendre en colère Juliet mais être le point de départ d’un échange épistolaire anonyme poignant entre deux âmes en peine.

Je suis tombée sous le charme de ces deux adolescents, deux personnages forts à qui Brigid Kemmerer a su donner de l’épaisseur et de la profondeur. Ils sont loin de tout cliché et m’ont profondément émue. Ils sont uniques et leur échange était addictif car j’étais curieuse de savoir quand est-ce qu’ils allaient enfin savoir qui se cachait derrière leurs pseudonymes. Juliet était la fille du cimetière et Declan était le crépuscule, ils avaient beau s’entendre et se livrer sans fltre par écrit, au lycée, Juliet et Declan ne s’entendent pas.

J’ai trouvé très intéressant la façon dont l’auteure a construit leur relation et cette idée des apparences, des étiquettes qu’on nous colle et à travers desquels on se juge. Alors que par écrit, c’est notre âme que l’on laisse s’exprimer. ll s’agit aussi de la gestion du deuil que Juliet et Declan affrontent à leur façon. L’amitié, l’amour, l’acceptation de soi et des autres autant de thèmes qui enrichissent ce texte percutant.

J’ai eu un coup de cœur pour les lettres que les deux adolescents échangeait.

Ps: tu me manques est un beau coup de cœur. Un texte mâture sur la gestion du deuil, sur l’amour et l’amitié mais aussi sur l’image et l’étiquette que l’on colle si facilement les uns sur les autres. Un texte poignant qui m’a touchée en plein cœur, une histoire originale et un échange épistolaire addictif. Un roman plein de surprises à lire absolument!

Djihane S.

Publicités

3 réflexions sur “Ps : Tu me manques

  1. Pingback: Vos avis sur Ps : tu me manques - Lecture Academy Lecture Academy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s