PS : Je ne t’ai jamais dit

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: Ps: je ne t’ai jamais dit
Auteure: Brigid Kemmerer
Traducteur: Alice Delarbre
Éditeur: 
Hachette
Collection: Young adult
Nombre de pages: 440
Parution : 23/10/2019

Résumé

Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés. Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu’il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c’est dans son cœur qu’elle porte les siennes : elle n’existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler. Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin. Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s’apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines. Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer. Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface. Sauf qu’Emma a besoin d’aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare, elle s’adresse à la mauvaise personne – un garçon qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu’elle a créé pour s’évader. Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver ?

Avis

Ps: je ne t’ai jamais dit est la suite de Ps: tu me manques, un beau coup de cœur. Il peut se lire indépendamment du premier car il relate l’histoire de Rev un personnage secondaire du tome 1. Je recommande toutefois de les lire dans l’ordre pour mieux les apprécier. De plus, on y croise les protagonistes du premier volet et quelques éléments de leur récit sont cités.

Rev est un enfant adopté. Malgré le fait qu’il soit heureux dans son nouveau foyer avec deux parents aimants, il n’arrive pas à oublier les cicatrices physiques et psychologiques laissées par son père biologique. Quand ce dernier refait surface, c’est tout son monde qui est ébranlé. Emma, est une gameuse qui essaye d’attirer l’attention de son père et de fuir le contrôle de sa mère. Elle aussi son monde va basculer. Quand ces deux âmes perdues se retrouvent, elles vont essayer de s’apprivoiser.

J’ai adoré cette lecture. C’est un plaisir de retrouver la plume poétique et pleine d’émotions de Brigid Kemmerer. Elle a cette capacité de nous offrir une histoire profonde qui aborde des thématiques actuelles et qui nous font réfléchir. Dans Ps: je ne t’ai jamais dit, elle traite les sujets des dangers des rencontres en ligne, sans pour autant les diaboliser, l’adoption, les foyers d’accueil, les enfants maltraités, et bien d’autres thèmes encore. Son récit est étoffé: que l’on suive Rev ou Emma, leur vie ne manque pas d’intérêt. Le lecteur se retrouve embarqué dans une aventure humaine qui est aussi belle que triste.

Emma est une héroïne geek, attachante et indépendante. Elle devra apprendre à demander de l’aide. Rev est un héros généreux et très attachant, il devra apprendre à faire confiance. J’ai autant aimé les suivre se débattre avec leurs démons seuls qu’ensemble. Brigid Kemmerer nous offre une belle galerie de personnages solaires auquel il est facile de s’identifier.

Ps: je ne t’ai jamais dit est une belle histoire sur l’amitié, l’amour, les liens que l’on tisse et les choix qui nous font. J’ai adoré la plume de Brigid Kemmerer poétique et sensible. J’ai adoré aussi ses personnages attachants. C’était un roman doux et émouvant.

Djihane S.

2 réflexions sur “PS : Je ne t’ai jamais dit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s