Castelletto, tome 2 : Nicola

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette lecture.

Titre: Castelletto, tome 2: Nicola
Auteure: 
Emma Mars
Éditeur: Editions Charleston
Parution :12/09/2018
Catégorie: 
roman historique
Nombre de pages:
322

Résumé

Mai 1361. Faisant fi des ravages de la peste, Venise s’affaire à la préparation de la fête de la Sensa. Chiara y est conviée par le Doge, son père naturel, en tant qu’administratrice du Castelletto, la maison close gérée par l’État. Malgré ce rôle privilégié, la jeune femme continue de défendre corps et âme le sort de ses anciennes consœurs prostituées. Mais les célébrations tournent au drame avec l’effondrement d’une passerelle et le Doge est sauvé in extremis. Bouleversée par la scène, Chiara s’évanouit… avant de découvrir la véritable raison de ce malaise : elle est enceinte. Comment l’annoncer à Nicola, aussi amoureux que soucieux de garder leur liaison secrète ?

Avis

Castelletto, tome 1: Chiara

J’ai beaucoup aimé le premier tome de Castelletto et j’avais envie de me replonger de quotidien impitoyable de Chiara et de Nicola. Même si je ne suis pas la plus férue du contexte historique dans lequel se découle l’histoire, j’aime suivre tous les rebondissements produits par les machinations politiques.

La vie de Chiara a beau être plus confortable, la liste de ses ennemis ne s’est pas réduite pour autant. Ennemi qui ne reculent devant rien pour lui nuir. La jeune femme va devoir faire face à de terribles événements. De son côté, Nicola, son amant, continue à l’aimer en secret de peur de compromettre sa position. Leurs rencontres clandestines sont des parenthèses de bonheur volé à la vie.

J’ai également beaucoup aimé ce tome. Ce que j’ai apprécié, c’est l’intensité de l’histoire qui se découle sous nos yeux quand elle entre en interaction avec les complots et manœuvres politiques. Je suivais avec grand intérêt les mésaventures de Chiara et de Nicola, mes deux personnages préférés. Mais j’ai moins apprécié ma lecture quand le récit s’attardait sur d’autres personnages et les intrigues de lutte de pouvoir. C’est le parcours des deux amants maudits qui me passionnait le plus.

Dans le Venise du XIVème siècle, un contexte historique houleux, nous suivons l’histoire d’un amour interdit. Emma Mars nous offre une belle conclusion à cet récit après une lecture intense et riche en rebondissements. J’ai beaucoup aimé découvrir Castelletto.

Djihane S.

Publicités

Une réflexion sur “Castelletto, tome 2 : Nicola

  1. Pingback: Bilan lectures octobre 2018 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s