Castelletto, tome 1 : Chiara

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette lecture.

Titre: Castelletto, tome 1 : Chiara
Auteure: 
Emma Mars
Éditeur: Editions Charleston
Parution : 09/05/2018
Catégorie: 
roman historique
Nombre de pages: 
310

Résumé

Dans les ruelles chatoyantes et décadentes de Venise, Chiara rêve à une autre vie. À la mort de sa mère, victime de la peste, elle est recueillie par une communauté de prostituées alors qu’elle n’est qu’une petite fille. Treize ans plus tard, elle vit elle aussi du commerce de ses charmes.Belle, brillante et déterminée, Chiara économise dans l’espoir de se construire un avenir plus radieux. Mais la découverte de l’identité de son père va bouleverser ses plans et lui offrir ce qu’elle n’aurait jamais imaginé : le pouvoir. Plus sulfureuse que jamais, la Cité des doges devient le décor rêvé de sa quête d’amour et de liberté.

Avis

Dans le Venise du XIVème siècle, on découvre le monde de la prostitution de cette époque. On fait la connaissance de Chiara une prostitué d’une grande beauté mais qui n’est pas seulement qu’un joli visage. Elle est intelligente et n’hésite pas à braver les dangers pour défendre celles qu’elle considère comme ses sœurs.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. J’ai commencé à vraiment l’apprécier après quelques pages de mise en place de l’histoire avec un rythme assez lent. On y découvre l’époque, le contexte politique et les remue méninges autour de la prostitution. Un métier entouré de préjugés et que l’on tolérait car il rapportait beaucoup d’argent. Mon intérêt pour l’histoire et les personnages a pu donc croître au fil des pages. On découvre alors un récit bien plus complexe qui mêle amour, combat pour la liberté et rouages politiques.

J’ai apprécié cette immersion réussie dans le Venise du XIVème siècle. Emma Mars a su capturer l’essence de cette époque pour la transmettre avec brio à son lecteur. Une époque bien sombre où les femmes étaient traitées comme du bétail. J’étais outrée devant l’hypocrisie des hommes de foi qui condamnaient ouvertement la prostitution mais n’hésitaient pas à en faire leur fond de commerce ou encore profiter des charmes de ces demoiselles.

Castelletto c’est aussi des personnages que l’on a envie d’étriper d’autres que l’on a envie de protéger. J’ai de plus en plus apprécié Chiara au fil de ma lecture. Comme je le disais précédemment, elle n’est pas qu’un joli visage. J’ai aimé son fort caractère, son intelligence et sa générosité. Quand un amour impossible fait irruption dans sa vie déjà très compliquée, j’ai ressenti de la peine pour ce bout de femme. Un personnage fort et remarquable.

J’ai beaucoup aimé Nicola, même si je l’ai trouvé peureux. Je sais qu’à cause de sa position il ne pouvait pas faire grande chose mais j’aurai aimé qu’il se batte un peu. Cela dit, j’ai apprécié le voir tiraillé entre ses responsabilités et son cœur. Le tome 2 porte son nom donc j’ai hâte d’en savoir plus sur lui.

Emma Mars nous offre un très bon premier tome immersif, dans le Venise du XIVème siècle sombre et où les prostitués sont considérées comme des marchandises à l’âme souillée. Une contexte politique intéressant, des personnages hauts en couleur et une histoire dont j’ai envie de connaitre la suite. 

Djihane S.

Publicités

3 réflexions sur “Castelletto, tome 1 : Chiara

  1. Pingback: Castelletto, tome 1 : Chiara – Emma Mars – Mon jardin littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s