The effigies, tome 3 : Lueur dans l’obscurité

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: The Effigies, tome 3: Lueur dans l’obscurité
Auteure: 
Sarah Raughley
Éditeur: 
Lumen
Traducteurs: 
Jean-Baptiste Bernet et Sarah Dali
Parution : 
07/02/2019
Catégorie: 
urban fantasy
Nombre de pages: 697

Résumé 

Quel est le plus dangereux : le feu qui couve en elle ou les souvenirs qui menacent de s’emparer de son esprit ? Le monde est en proie au chaos. Et ce ne sont pas les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre éléments, qui semblent capable d’y mettre fin… Car, aux yeux de tous, Maia est une traîtresse. Sa jumelle June, revenue d’entre les morts, sème le chaos et la dévastation partout où elle passe. Tout le monde s’imagien donc que la jeune Effigie est passée à l’ennemi et travaille main dans la main avec Saul. Quatre filles, quatre pouvoirs : le dernier rempart contre les ténèbres ! Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, découvrez une course contre la montre épique qui couvre le monde entier…

Avis

The Effigies: 1. Les flammes du destin – 2. L’assaut des ombres 

Troisième et dernier tome de la saga, Lueur dans l’obscurité clôt définitivement les aventures de nos héroïnes badass, les effigies. Les révélations et les rebondissements pullulent pour le plus grand bonheur du lecteur.

J’ai lu les tomes 1 et 2 en 2017, j’ai donc oublié pas mal de détails sur la saga. Il m’a fallu du temps avant de me replonger dans l’univers de Sarah Raughley car, au début, il n’y avait pas beaucoup de rappels des anciens épisodes de la saga mais ils arriveront au fur et à mesure que l’histoire avance. Une fois n’est pas coutume, l’auteure prend le temps de mettre en place les pièces sur son échiquier avant d’accélérer le rythme de son récit. La première partie du roman est plutôt une phase de recherches, Maia se retrouve seule ou presque, pour trouver une solution pour arrêter les agissements de Saul et de ses complices.

Dans ce troisième tome, rien ne va plus, le monde court à sa perte: les ambitions des Hommes et leur égoïsme engendrent des pertes innocentes. Le regard sur les effigies et la secte a changé et nous allons en savoir beaucoup plus sur eux, pour mon plus grand plaisir. J’ai adoré découvrir tous ces nouveaux éléments sur l’univers de Sarah Raughley. J’ai particulièrement apprécié les révélations finales et tout ce que l’on a découvert sur les origines du monde des spectres, des effigies et bien plus encore. Souvent, quand les explications arrivent enfin, on peut être déçu mais là, j’ai été surprise et fascinée par la mythologie créée par l’auteure. Je n’ai pas regretté de m’être plongée dans ce gros pavé.

Maia est une véritable héroïne, elle a beaucoup évolué depuis le premier tome et surtout mûri. La solitude à laquelle elle va être confrontée va lui permettre de grandir, d’être plus maîtresse d’elle-même. Saul, même si c’est un méchant, je l’apprécie énormément car il est charismatique et j’aime le fait qu’il ait de multiples facettes, dans tous les sens du terme. Par contre Belle m’a déçue dans ce tome. Sarah Raughley réserve bon nombre de surprises à ses personnages et à ses lecteurs.

The effigies est une excellente saga. Sarah Raughley a su nous offrir un univers bien riche, qui a évolué tout au long de la trilogie. Un monde loin d’être prévisible, je n’ai jamais su où l’auteure voulait nous emmener avec son histoire et les révélations de ce dernier tome sont à la hauteur de mes attentes. J’ai grandement apprécié le fait que Sarah Raughley ne tombe pas dans les facilités narratives pour clore son histoire, au contraire, elle nous offre un final époustouflant et elle joue avec nos nerfs jusqu’à la dernière seconde. J’ai adoré. De l’action, un univers riche et complexe, des héroïnes badass et un suspense constant.

Djihane S.

Publicités

3 réflexions sur “The effigies, tome 3 : Lueur dans l’obscurité

  1. Ton avis me rassure ! Je l’ai commencé et je n’avance pas des masses, je ne me souviens plus trop de ce qu’il s’est passé dans le tome 2 et en effet, il n’y a pas beaucoup de rappel. J’espère que mon engouement va revenir au fil des pages ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lectures février 2019 | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s