Wyld tome 1: La mort ou la gloire

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: Wyld tome 1: La mort ou la gloire
Auteur: Nicholas Eames
Éditeur: 
Bragelonne 
Traducteur:
Olivier Debernard
Parution : 
16 octobre 2019
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages:
576

Résumé de l’éditeur

Clay Cooper et ses hommes étaient jadis les meilleurs des meilleurs, la bande de mercenaires la plus crainte et la plus renommée de ce côté-ci des Terres du Wyld – de véritables stars adulées de leurs fans. Pourtant leurs jours de gloire sont loin. Les redoutables guerriers se sont perdus de vue. Ils ont vieilli, se sont épaissis et ont abusé de la bouteille – pas forcément dans cet ordre, d’ailleurs.

Mais un jour, un ancien compagnon se présente à la porte de Clay et le supplie de l’aider à sauver sa fille, prisonnière d’une cité assiégée par une horde de monstres sanguinaires. Même si cela revient à se lancer dans une mission que seuls les plus braves et les plus inconscients seraient capables d’accepter.

Avis

Quelle claque! Quelle découverte inattendue! Wyld est un ovni dans le registre de la fantasy. Complètement accro à ma lecture, c’est un sacré coup de cœur. Nicholas Eames a construit un récit de fantasy classique mais narré d’une façon originale avec des personnages hauts en couleurs. La roman se démarque par son humour décapant. Je n’avais encore jamais lu de fantasy si drôle. Je m’esclaffais tout seul au fil de ma lecture.

C’est à première vue de la fantasy classique: Des rois, un dragon, des mages, des monstres et une quête. Mais le tout est supplanté par des dialogues à mourir de rire ou des situations rocambolesques. L’humour n’est pas archi présent mais c’est pour moi le gros point fort du livre. Il est savamment dosé et toujours bien placé. Imprévisible et subtile. La plupart du temps l’auteur utilise ce que j’appelle de l’humour sérieux. La situation pour les personnages est on ne peut plus sérieuse, mais comique pour le lecteur. J’aime beaucoup ce genre d’humour un petit peu caché. Ce qui est flagrant en revanche, ce sont les runnings gags. Il y en a quelques uns qui sont excellents comme celui avec le barde du groupe qui meurt à chaque fois. Il y a un bon équilibre entre l’humour et le récit de fantasy pur et dur. 

Au niveau de la fantasy, c’est plus ou moins du classique mais c’est très agréable. On sent que le monde créé par Eames est vaste et riche. Qu’il a vécu et qu’il vivra encore longtemps.

Saga, La roquebande de Clay Cooper, se reforme vingt ans après s’être séparée. Ils sont vieux, rouillés, ils ont mal au dos et sont dépassés par l’évolution du métier de mercenaire. Chaque avancée dans leur quête se transforme en occasion pour eux de se remémorer le passé, ce qui donne au lecteur énormément d’informations sur Grandual ou le cœur du Wyld. Avec Saga et son aventure, nous n’effleurons que la surface de ce monde si intéressant. J’ai déjà hâte de me plonger dans le tome 2 qui, apparemment, se focalise sur de nouveaux personnages.

Wyld est assurément une fantasy qui sort de l’ordinaire. À mi-chemin entre une fantasy classique et humoristique. Un coup de coeur! 

Fabien S.

Publicités

2 réflexions sur “Wyld tome 1: La mort ou la gloire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s