Profils

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: Profils
Auteure: Donna Cooner
Traductrice: 
Éditeur: 
Hachette romans
Collection: Young adult/contemporain
Nombre de pages: 350
Parution : 11/03/2020

Résumé

Comme pour beaucoup d’adolescents, pour Maisie, le lycée c’est l’enfer. Chaque élève prend soin de lui rappeler tout ce qu’ils détestent chez elle, surtout son poids. Tout le monde y va de son commentaire. Tous les jours. Alors elle se réfugie dans le dessin, et sa passion pour les comics devient comme une bouée de sauvetage. Lorsque son prof de chimie l’installe à côté de Jesse, le garçon le plus populaire de lycée, et au passage le plus tocard des tocards, elle décide qu’il est enfin temps pour elle de se venger. Elle se crée un profil sur le réseau social le plus fréquenté des élèves de son lycée. Un faux profil, avec les photos d’une de ses connaissances, qui habite loin, très loin. Aucune raison de se faire démasquer, n’est-ce pas  ?  En quelques clics, la Maisie 2.0, alias Sienna, apparaît. Elle parle à Jesse, reprend contact avec son ancienne meilleure amie.

Avis

Maisie vit un enfer au lycée. Elle est constamment harcelée à cause de son poids. Elle essaye de toujours passer inaperçue mais la méchanceté de ses camarades la poursuit. Lorsque son professeur de chimie l’oblige à avoir pour binôme Jesse, le garçon populaire et l’un des responsables de son malheur, c’en est trop. Elle décide de se venger en créant un faux profil sur internet, celui de Sienna, une fille mince et qui a l’air populaire.

Ce roman a le mérite de m’avoir fait passer par un arc-en-ciel d’émotions. Quand j’ai refermé mon livre, je me suis dit: voici une lecture que j’ai adorée. Le point fort de ce titre, ce sont les thèmes dont il traite: harcèlement scolaire, grossophobie et usurpation d’identité sur internet tout cela en rapport avec les adolescents. Des sujets qui font réagir et réfléchir parce qu’ils sont hélas réalistes. J’ai trouvé intéressante la manière dont Donna Cooper a construit sont histoire et c’est en allant jusqu’au bout que j’ai compris tous ses enjeux qui vont au-delà de la simple adolescente en colère qui va se faire passer pour une autre. Je sais qu’il sera très facile aux lecteurs de détester Maisie, de la juger et cela me peine énormément. Je trouve que les personnages en surpoids dans les romans young adult sont dépeints souvent d’une certaine manière qui pousse les lecteurs à les détester. Dans certains titres on tombe vite dans le cliché et les auteurs vont plutôt tomber dans la grossophobie plutôt que de la dénoncer.

Dans profils il faudra être attentif à tous les détails de l’histoire. C’est vrai que je ne cautionne pas ce que Maisie a fait en volant les photos de cette fille « parfaite » mais elle est avant tout humaine. Elle a droit à l’erreur. Ce n’est pas parce qu’elle découvre que les deux élèves les plus populaires de son lycée sont plutôt sympathiques en privé et qu’ils ont leur lot de problèmes que cela va effacer leurs méfaits. Rien ne justifie pour moi la méchanceté gratuite. Il faut en finir avec le discours qui justifie la culture de la méchanceté par « il/elle est comme ça parce qu’il/elle souffre à cause d’une situation familiale compliquée ou je ne sais quoi ». Et détester le personnage de Maisie parce qu’elle a osé vouloir se venger « gentiment » de ses tyrans est hypocrite.

Autre point fort du roman ce sont ses personnages. Donna Cooner leur donne plusieurs facettes pour servir les thématiques qu’elle défend. Encore une fois, l’auteure nous pousse à ne pas nous arrêter aux apparences et à les dépasser. Que cela concerne Maisie, ses amis ou ses camarades populaires, ils ont tous une histoire à nous raconter. L’auteure a fait une très bon travail avec une galerie de personnalités disparates et bien travaillée.

Profils est un titre bien plus profond qu’il n’y parait, le lecteur peut avoir plusieurs niveaux de lecture et à l’image du message que Donna Cooner veut nous faire passer: ne nous arrêtons pas aux apparences. harcèlement scolaire, grossophobie et usurpation d’identité sur internet… autant de thèmes forts portés par des personnages complexes et un récit qui m’a autant touchée que troublée.

Djihane S.

8 réflexions sur “Profils

  1. Oh il a trop pas mal ce livre. C’est vrai que les personnes en surpoids quand elles souffrent et se défendent, on tendance à se faire passer pour des méchants alors qu’un populaire aura toujours une excuse.
    C’est la société qui veut ça mais faire passer Maisie que pour une victime, je pense que le lecteur aurait vu que « les gens en surpoids sont des gentils » faux. Le physique qu’on a, ne fait pas la personnalité.
    Moi c’est pas le lycée qui a été un Enfer mais le collège..
    Je ne sais pas si je le lirai mais il m’interpelle

    J'aime

  2. Hello ! Ton article m’a donné envie de lire ce livre ahah
    L’histoire a l’air assez original, c’est vrai qu’on ne parle pas souvent de l’usurpation d’identité sur internet alors que le harcelement scolaire est vu et revu. Hâte de voir comment l’auteur associe ces deux thèmes ainsi que la grossophobie que tu as évoqué ☺️

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Lecture Time : Profils (Fiche) – Les voyages de Ly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s