Mon coloc’ d’enfer, tome 1

Titre: Mon coloc’ d’enfer, tome 1
Auteur:
Kaiko Iwashita
Traducteur: 
Éditeur: 
Pika
Nombre de pages:
173
Catégorie:
Shôjo
Parution : 
19/01/2019

Résumé

Miko est lycéenne. Ses parents devant s’occuper de sa grand-mère malade, elle se retrouve à faire de la colocation dans une grande maison appartenant à son oncle. Non seulement elle n’est pas habituée aux tâches ménagères, mais en plus ses colocataires sont tous des adultes un peu bizarres. Le plus âgé d’entre eux, Matsunaga, fait un peu peur à Miko mais s’avère en réalité être quelqu’un de très prévenant.

Avis

J’ai pu découvrir le tome 1 de Mon coloc d’enfer gratuitement sur le site de Pika. Une série que j’avais très envie de tester sans franchir le pas, je suis ravie de l’avoir fait.

On fait la rencontre de Miko, lycéenne qui va être obligée de vivre en colocation, avec de jeunes adultes, dans l’apparentement loué par son oncle. Parmi eux, Matsunaga qui a l’air d’un psychopathe quand on l’observe de loin mais il réserve de belles surprises à la jeune fille.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui a été une très agréable surprise. Une histoire tellement mignonne et qui fait du bien au moral. Un shôjo qui se passe dans l’univers de la collocation, j’ai adoré cette immersion moi qui n’ai jamais connu cette expérience. Kaiko Iwashita s’est renseignée pour nous offrir l’histoire la plus proche de la réalité possible. Elle avoue même s’être inspirée d’un immeuble qui existe vraiment. J’ai trouvé donc que ça changeait des éternels shôjo qui se passent au lycée. Une très bonne ambiance générale grâce à laquelle j’ai passé un bon moment sans oublier l’humour de ce titre.

J’ai aimé faire la connaissance de tous les colocataires de l’appartement, une joyeuse bande avec laquelle on a envie de vivre. Matsunaga se détache du lot avec son air d’ours mal léché, il a une personnalité bien plus nuancée. C’est en le découvrant, au fil des pages, que l’on tombe sous son charme. Maiko est adorable. Obligée de se prendre en main, elle va découvrir les joies et les aléas de l’indépendance. La jeune fille va bien évidemment commencer à tomber amoureuse de notre jeune adulte, pas si mature que ça et j’ai vraiment hâte de voir comment va évoluer leur relation. C’était tellement attendrissant de les voir évoluer ensemble.

Une belle découverte que je continuerai avec grand plaisir. C’est mignon, touchant et très drôle avec un cadre qui change du lycée. J’ai beaucoup aimé cette jolie immersion en colocation grâce à des personnages hauts en couleurs.

Djihane S.

7 réflexions sur “Mon coloc’ d’enfer, tome 1

  1. Pingback: Bilan lectures avril 2020 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Boite aux lettres #243 (17 nouveaux livres) | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Boite aux lettres #248 (23 nouveaux livres) | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s