Shine, tomes 4, 5 et 6

Titre: Shine, tomes 4, 5 et 6
Auteur: 
Kotoba Inoya
Traductrice: Nathalie Lejeune
Éditeur: 
Nobi Nobi
Nombre de pages:
 191
Catégorie: 
shôjo

Résumé tome 1

Chiyuki n’a qu’un seul rêve en tête : devenir un top model et défiler à Paris. Or, du haut de son mètre 58, la jeune fille est loin de pouvoir atteindre son but. Ce qui ne l’empêche pas de persister malgré son entourage lui disant d’abandonner. C’est alors qu’elle fait la connaissance d’Ikuto, un camarade de classe qui, lui, rêve d’être styliste, mais n’a pas les moyens de faire des études. Tous deux vont surmonter les obstacles pour changer leur destin !

Avis

Shine: Tome 1 – Tome 2Tome 3

Shine est une série qui m’a plu dès le premier tome. Elle se passe dans le milieu de la mode et met en scène deux héros qui poursuivent des objectifs différents dans ce milieu. Chiyuki rêve de devenir top model malgré sa petite taille. Ikuto veut devenir styliste mais il n’a pas les moyens pour payer sa formation. Nous allons les suivre surmonter différents obstacles et se battre contre les préjugés qui régissent leur monde.

J’ai trouvé les tomes 4, 5 et 6 en dessous des premiers tomes de la série. Je ne sais pas où Kotoba Inoya  veut nous emmener mais je trouve que l’intrigue tourne en rond. De plus, je ne comprends pas pourquoi la mankaga fait un focus sur de nouveaux personnages que nos deux héros croisent. Je trouve inutiles les chapitres sur la vie des protagonistes qui vont côtoyer de près ou de loin Chiyuki et Ikuto. Ils ralentissent la progression du récit. Je me suis donc parfois ennuyée. Je poursuivrai tout de même la série car il y a toujours quelques éléments qui me plaisent.

Parmi les points positifs, le personnage d’Ikuto qui continue à me toucher plus que Chiyuki. J’étais donc ravie de plus le suivre dans les tomes 4, 5 et 6. La compétition pour le défilé de la faculté était intéressante. J’ai aimé suivre le héros et de voir comment il allait réagir face à l’adversité. Chiyuki quand à elle, est de plus en plus confrontée au rejet et sa taille qui ne correspond pas aux standards des top model est un sérieux frein pour sa progression. Le manga met ainsi en avant la différence et les difficultés que l’on rencontre quand on ne rentre pas dans un moule prédéfinit par la société.

J’ai tout de même bien aimé les tomes 4, 5 et 6 malgré leurs longueurs et une intrigue qui tourne parfois en rond. Petite déception de ce côté mais je continuerai la série parce que je suis curieuse de savoir comment Chiyuki  et Ikuto vont faire pour réaliser leur rêves. De plus, l’univers et les héros me plaisent. J’espère toutefois que la série ne sera pas trop longue. 

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s