Ce sera moi

Je remercie les Editions Hachette romans pour cette lecture.

Titre: Ce sera moi
Auteur: Lyla Lee
Traductrice: Axelle Demoulin
Éditeur: Hachette romans
Collection: Young adult
Nombre de pages: 340
Parution : 26/08/2020

Résumé

Skye Shin a tout entendu. Les filles grosses ne devraient pas danser. Elles ne devraient pas porter des couleurs vives. Elles ne devraient pas attirer l’attention sur elles. Mais Skye rêve de rejoindre le monde pailleté de la K-Pop, et pour cela elle est prête à briser toutes les règles que la société, les médias et même sa propre mère ont établies pour les filles comme elle. Skye se présente à un concours télévisé, avec à la clé un poste d’apprentie star de la K-Pop. Elle est prête à tout pour gagner, prête à affronter la fatigue des répétitions, les difficultés de la compétition, les drames de la télé-réalité. Mais rien ne l’avait préparée à la grossophobie des membres du jury, aux haters sur les réseaux sociaux… et encore moins à un rapprochement avec un de ses concurrents, Henry Cho. Pour autant, Skye n’oublie pas son objectif : devenir la première star grande taille de la K-Pop au monde. Ce qui signifie remporter la compétition… sans se perdre elle-même.

Avis

Skye est un véritable rayon de soleil. Elle a beau subir constamment la grossophobie de sa mère et d’autres personnes, elle aime son corps et ne compte pas le changer. Elle ose même participer à une célèbre émission coréenne qui cherche des danseurs et des chanteurs pour les introduire dans le dur monde de la K-Pop. Un univers où l’obsession de la minceur est omniprésente. Skye se présente en chant et en danse, deux catégories dans lesquelles elle excelle.

J’ai adoré cette lecture! Quelle bouffée d’air frais cette Skye qui s’assume et ne se laisse pas abattre par les haters. J’ai eu un coup de cœur pour cette héroïne pétillante et solaire. Le fait qu’elle ait une forte personnalité et qu’elle se batte avec autant de ferveur pour casser les diktats de la minceur du monde de la K-pop, apporte un réel poids au récit. C’est une héroïne décomplexée à laquelle je me suis attachée dès les premiers chapitres. Son histoire m’a beaucoup touchée et j’ai trouvé que c’était très intéressant, pour une fois, que l’on mette en scène une fille ronde qui s’aime et qui va s’ériger, petit à petit, en porte parole des adolescentes de son âge. En somme, elle était inspirante.

Je ne connais pas l’univers de la K-pop, ni la culture coréenne mais j’ai été sidérée de voir que la grossophobie est monnaie courante. La mère de Skye ne l’encourage pas et est constamment en train de critiquer son corps. Une situation qui peut s’appliquer également aux sociétés occidentales  où on est loin de s’être débarrassé de cette image négative que l’on donne du surpoids.

J’ai également adoré la plume de Lyla Lee qui était fluide et porteuse de belles valeurs. Ce sera moi est un récit très visuel, j’arrivais à imaginer les performances de Skye et je me disais que cette histoire serait parfaite en film. De plus, nous avons une jolie galerie de personnages secondaires. Je pense notamment à Henry pour lequel j’ai également eu un coup de cœur. Un beau gosse loin de tout cliché et qui va former un duo trop mignon et attendrissant avec notre héroïne.

Un excellent young adult qui met une belle claque à la grossphibie. J’ai passé un excellent moment avec Sky et Henry. Un récit inspiré et inspirant.

Djihane S.

4 réflexions sur “Ce sera moi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s