You’ve gotta love song

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre: You’ve gotta love song
Auteur: Akane Torikai
Traducteur: Gaëlle Ruel
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 144
Catégorie: 
Josei
Parution :
08/10/2020

Résumé

Une mère au foyer désabusée… Une lycéenne en fugue… Une femme qui retrouve son amant… Un couple dont l’amour ne s’étiole pas malgré le temps qui passe… Dans ce recueil de nouvelles, Akane Torikai, figure montante du manga, démontre toute l’étendue et la variété de son talent. à travers les portraits de ses personnages désabusés par le monde, elle scrute sans détour les rapports humains, tout en nous questionnant sur l’amour, le sens de la vie et sa vacuité…

Avis

You’ve gotta love song est un recueil d’histoires courtes d’Akane Torikai,  l’auteure du titre coup de poing: En proie au silence. Dans ce one shot, elle nous présente les tranches de vies de quatre femmes: Une mère au foyer plongée dans le désespoir, une lycéenne fugueuse, une maitresse et un couple dont l’amour semble éternel.

J’adoré me plonger dans chaque histoire et découvrir le profil de ces femmes désabusées. J’ai été particulièrement troublée par l’histoire de la mère au foyer dans: « Et si j’essayais de vivre? » qui se sent prisonnière de sa vie de couple monotone et répétitive. Il est loin le temps de la passion avec son mari qui ne lui accorde plus autant d’attention qu’au début de leur mariage. Que reste-t-il de l’amour lorsqu’il se retrouve pris au piège du temps qui passe et de la routine? Akane Torikai ne prend pas de gants pour décrire la détresse de ses personnages. Ce fut une lecture aussi troublante qu’intense.

Les émotions sont donc au rendez-vous à travers les tranches de vies de ces personnages féminins. Malgré le format court, chaque récit est bien mené et met en évidence des histoires réalistes et très touchantes. Le ton est mélancolique et il est accompagné d’un très joli coup de crayon. Les dessins des protagonistes sont aussi importants que l’environnement qui les entoure. J’ai apprécié le fait que chaque histoire ait sa propre identité selon l’endroit ou la saison durant laquelle elle se passe.

Un one-shot très touchant qui dépeint avec réalisme la détresse ou la passion au féminin.

Djihane S.

2 réflexions sur “You’ve gotta love song

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s