Les salauds gentilshommes tome 3: La république des voleurs

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: Les salauds gentilshommes tome 3: La république des voleurs
Auteur: Scott Lynch
Éditeur: 
Bragelonne 
Traducteur:
Olivier Debernard
Parution : 
16 septembre 2020
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages:
736

Résumé de l’éditeur

Après le plus grand casse de leur carrière, Locke et son inséparable complice, Jean, ont réussi à s’échapper. Mais Locke ne s’en est pas tiré indemne : empoisonné, il est mourant. Aucun alchimiste n’est en mesure de l’aider. Alors que le moment fatidique approche, une mystérieuse Mage Esclave lui propose un marché qui le sauvera ou mettra un terme à ses souffrances. Locke hésite, jusqu’à ce que la mage mentionne le nom d’une femme qu’il a connue par le passé. L’amour de sa vie. Sa rivale en matière d’habileté et d’intelligence. Et, s’il accepte cette mission, son plus dangereux adversaire. À l’approche des élections de la cité des mages, les différentes factions recrutent leurs stratèges. Locke doit faire un choix : affronter ou séduire celle qu’il n’a jamais pu oublier. Leurs vies dépendent peut-être de sa décision…

Avis

Les salauds gentilshommes: 1. Les mensonges de Locke Lamora – 2. Des horizons rouge sang

Quel plaisir de lire du Scott Lynch de nouveau. Quel plaisir de retrouver Locke et Jean dans de nouvelles aventures. Dès la première phrase j’ai su que ce livre me plaira tout comme les deux précédents. Dès les premières lignes j’ai retrouvé cette touche si originale de l’auteur. Ce troisième volume n’est pas un coup de cœur mais il s’en rapproche beaucoup, j’ai adoré!

Comme dans les précédents volumes, l’auteur nous propose deux narrations: Le présent avec l’intrigue principale et des analepses pour nous donner de nouvelles informations sur le passé des personnages. Les deux m’ont évidemment passionné mais j’ai quand même eu une préférence pour le narration du passé. En y réfléchissant, c’est celle-ci qui nous donne le plus d’informations: j’ai bien l’impression que l’auteur a mis l’accent sur le passé cette fois-ci. D’ailleurs, La république des voleurs fait uniquement référence à l’aventure des Salauds gentilhommes 5 ans plus tôt à Espara.

J’ai particulièrement aimé ces passages parce qu’on y retrouve toute la bande de Chains au complet. Y compris avec la mystérieuse Sabetha, l’amour perdu de Locke. On nous a tellement parlé d’elle dans les deux tomes précédents que c’est un vrai bonheur de la rencontrer enfin. Et clairement en tant que personnage principal. Ces analepses étaient un pur régale.

Si j’ai plus apprécié l’intrigue du passé que celle du présent c’est parce qu’a bien y réfléchir, celle-ci parait presque inutile. Toute les aventures et les plans de Locke et Jean passent presque au second plan devant les quelques évènements majeurs qui ont lieu à Karthain. Ce qui devrait être l’intrigue principale n’est en fait que le décor pour quelque chose de plus grand, quelque chose qui aura bien sûr des répercussions sur la suite de la saga. Nonobstant je n’ai pas du tout été déçu, c’est juste que j’ai été un peu moins passionné par le Jeu des cinq ans malgré des cliffhangers constant à chaque fin de chapitre.

S’il y a bien une chose sur laquelle l’auteur ne peut pas me décevoir, c’est avec ses personnages et leur façon de s’exprimer. Ils sont vulgaires et sarcastiques à souhait. C’est un vrai bonheur de lire les dialogues des Salauds Gentilhommes. Lynch sait trouver les mots justes et les tournures de phrase alambiquées pour métaphorer chaque propos de manière acerbe.

J’ai passé un moment d’extase en lisant ce troisième volume des Salauds Gentilhommes. J’ai adoré. 

Fabien S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s