Teen Titans : Beast Boy

Titre: Teen Titans : beast boy
Auteurs:
Kami Garcia et Gabriel Picolo
Éditeur: Urban links
Nombre de pages: 184
Catégorie: 
roman graphique
Parution : 12/03/2021

Résumé

Garfield Logan est en terminal. C’est sa dernière année de lycée, et il est bien loin d’avoir rempli les objectifs qu’il s’était fixé. Les régimes protéinés l’ont à peine remplumé de quelques kilos, sa croissance est au point mort et sa voix n’a toujours pas mué. En bref, Gar complexe. Tous les autres étudiants semblent avoir trouvé leur place, ont l’air de savoir avec précision ce qu’ils aiment, ce qu’ils veulent et surtout ce qu’ils sont mais, à dix-sept ans, Gar est encore bien loin de tout ça. Il est celui que personne ne remarque, et son crush, Alana, ne fait pas exception. Ses amis, Stella et Tank, ont du mal à comprendre ses obsessions et cette volonté tenace de devenir le prochain M. Populaire. Á trop se soucier du regard des autres, ne risque-t-il pas de se perdre en chemin ?

Avis

Des mêmes auteurs: Teen Titan: Raven

J’ai découvert le personnage de Gar dans la série Netflix Titans. Dans ce roman graphique, nous découvrons ses origines avant qu’il ne connaisse ses pouvoirs de Beast boy. C’est l’année de terminale de Garfield Logan. Ses seules préoccupations c’est de devenir musclé et de séduire son crush du lycée. L’adolescent est très complexé par son corps qui ne semble pas vouloir muer. Cette envie de faire évoluer son corps, de se faire remarquer, de devenir populaire devient une obsession au grand dam de ses meilleurs amis Stella et Tank.

J’ai beaucoup aimé ce roman graphique. On n’est pas encore dans les grandes aventures de beast boy mais dans une phase de découverte du personnage. C’est avant tout un adolescent comme les autres qui a juste envie de plaire. C’est dans sa quête de popularité qu’il va découvrir un secret que ses parents voulaient lui cacher. L’accent est donc mis sur la vie au lycée et avec sa famille et ses amis. Le récit est court, de ce fait, il se lit bien vite et j’ai apprécié suivre l’évolution de Gar. Il m’a fait de la peine parce qu’il voulait juste qu’on le remarque. En somme, le scénario de Kami Garcia est simple et il tient la route.

Du côté graphique, j’ai apprécié le coup de crayon Gabriel Picolo qui se marie bien avec les couleurs de l’œuvre. C’est la couleur verte qui prédomine qui rappelle Beast boy quand il se transforme et sa fameuse mèche de cheveux. Gar est un héros sympathique que l’on peut facilement apprécier. Il est en plein questionnement et il ne va pas rencontrer que des personnes bienveillantes. Clin d’œil d’ailleurs à l’univers DC comics, avec l’apparition d’un méchant bien connu.

Un roman graphique bien sympathique sur les origines de Gar alias Beast boy. J’ai beaucoup aimé l’histoire de ce garçon qui voulait juste qu’on le remarque et l’univers graphique qui correspond très bien au personnage. J’ai donc hâte de lire la suite.

Djihane S.

Un commentaire

Répondre à Bilan lectures avril 2021 – Les instants volés à la vie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s