Le chemin à l’envers

Je tiens à remercier les éditions Syros pour cette lecture.

Titre: Le chemin à l’envers
Auteure: Claire Mazard
Éditeur: Syros
Parution : 08/04/2021
Catégorie: 
Jeunesse
Nombre de pages: 
455

Résumé

Anne s’est toujours sentie comme une étrangère dans sa propre famille. Il y avait à la maison des photos de ses frères et sœur bébés, mais d’elle, non. À l’âge adulte, elle découvre qu’une femme s’est occupée d’elle durant sa petite enfance, loin de ses parents. Une femme dont on lui a caché l’existence. Sans presque aucun indice, Anne se lance alors dans une enquête vitale. Pour retrouver sa trace, et pour comprendre.

Avis

Anne va entreprendre une quête identitaire qui va lui permettre de comprendre son passé et sa famille. Elle s’est toujours sentie comme une étrangère parmi eux. Quand elle apprend que bébé elle a vécu un certain temps avec une femme dont on lui a jamais parlé, elle a envie de tout savoir sur elle. Nous la suivons de son enfance jusqu’à l’âge adulte.

J’ai beaucoup aimé ce roman plein d’émotions. L’histoire est touchante parce qu’elle met en scène une femme qui s’est toujours sentie mal-aimée par ses parents. Elle ne comprenait pas pourquoi ils la traitaient différemment des autres membres de la fratrie. Même si sa mère, dans le présent, est plus douce avec elle, son père est un personnage détestable, arrogant et surtout avare. Au fur et à mesure que le voile se lève sur le passé d’Anne, mon cœur se serrait face aux mensonges, non-dit et le fait qu’on l’ait arrachée aux personnes qui l’aimaient vraiment. L’auteure s’interroge ainsi sur ce qu’est « une famille », est-ce celle qui est liée par les liens du sang ou celle qui est capable de nous aimer sans conditions ?

Du côté des personnages, Anne est bien évidemment touchante. Je comprends le fait qu’elle veuille retrouver cette femme qui lui semble avoir eu une importance primordiale dans sa vie. Tout au long du récit, son identité est tel un puzzle à reconstruire. De plus, la jolie plume de Claire Mazard contribue à l’émotion du texte.

Une bien sympathique découverte qui nous plonge dans la quête identitaire d’une héroïne qui essaye de comprendre sa famille, son passé et elle-même.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s