Un mariage en été


Je tiens à remercier les éditions Belfond pour cette lecture.

Titre: Un mariage en été
Auteure: 
Beatriz Williams
Traductrice: Julia Taylor
Éditeur: Belfond
Collection: Le cercle
Nombre de pages: 425
Catégorie: 
roman historique
Parution : 
01/07/2021

Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre se joue une passionnante histoire d’amour, de trahison, de quête de pouvoir et de rédemption. Miranda Schuyler n’est qu’une adolescente lorsqu’elle découvre Winthrop Island, durant l’été 1951, à l’occasion du mariage de sa mère et du richissime Hugh Fisher. Plongée dans une vie légère et glamour faite de pool parties et de sorties au Country Club, Miranda est également fascinée par la communauté de pêcheurs portugais installée sur l’île depuis des générations, et notamment par Joseph Vargas, le fils du gardien du phare.
Mais les rapprochements entre les deux clans sont mal vus. Et alors que Miranda tisse des liens de plus en plus forts avec Joseph, un drame éclate qui va bouleverser le destin de chacun… Dix-huit ans plus tard, c’est une Miranda accablée qui revient à Winthrop. Mais loin de lui apporter la paix qu’elle espérait, son retour va raviver des plaies laissées béantes. Quels lourds secrets planent sur cette île coupée du monde ? Miranda parviendra-t-elle à briser l’omerta ?

Avis

Un mariage en été de Beatriz Williams se passe dans le même univers que sa trilogie sur les sœurs Schuyler: La vie secrète de Violet Grant, Les lumières de Cap Cod et Une maison sur l’océan (mon préféré). Et je ne peux que vous la recommander. Il peut se lire indépendamment des autres et il met en scène la vie de Miranda Schuyler. La quatrième de couverture nous annonce: « Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre se joue une passionnante histoire d’amour, de trahison, de quête de pouvoir et de rédemption. » Tous les ingrédients que j’aime dans les sagas familiales.

Nous suivons Miranda dans le présent (1969), lors de son retour sur son île large de la Nouvelle-Angleterre. Actrice célèbre, sa vie ne lui convient plus notamment à cause d’un mari violent. Une fois sur place, elle essaye de renouer avec sa mère, sa belle sœur et surtout son beau-frère qu’elle n’a jamais connu. Cet endroit cache bien des secrets de familles qui nous replongent dans son passé en 1951, l’année du mariage de sa mère mais également celle où elle rencontre Joseph Vargas, le fils du gardien du phare. Une troisième temporalité s’invite dans notre récit. En 1930 On découvre le destin de Bianca… tout est lié.

J’ai encore une fois adoré la belle plume de Beatriz Williams qui m’a transportée dans son univers plein de secrets de familles, d’histoires d’amour passionnantes, de trahisons et de classes sociales. Dès les premières pages, je me suis immergée dans ma lecture. J’aime la manière dont l’auteure construit et fait évoluer son récit. Elle maitrise ce va et vient entre les différentes temporalités qu’elle met en scène. Chaque élément découvert nous permet de mieux comprendre le présent, jusqu’aux ultimes révélations de la fin. Il y a beaucoup de passion dans ce roman. L’amour est au cœur de tout mais il se confronte aux différences de classes sociales. J’avoue que cela me passionne de découvrir des histoires d’amour interdites ou contrariées. Vous l’avez compris, l’émotion est au rendez-vous.

Un mariage en été c’est aussi le destin de deux femmes fortes dont la vie a été chamboulée. Notre héroïne Miranda, dans le présent ou plus jeune, a toujours essayé d’écouter son cœur pour avancer dans la vie. Je l’ai trouvée très attachante. La Miranda adolescente avait tout à découvrir, elle était naïve, déterminée et rêveuse. J’ai été très touchée par son histoire avec Joseph. La Miranda du présent a perdu cette flamme qui la caractérisait et j’avais envie qu’elle la retrouve. Bianca, quand à elle, son histoire m’a brisée le cœur. Une jeune fille née à la mauvaise époque et qui est tombée sur la mauvaise personne.

Une excellente lecture passionnante et addictive. Plongez vous dans l’univers plein de secrets de familles, de trahisons, de luttes pour garder le pouvoir et des classes sociales. Le tout agrémenté par une magnifique histoire d’amour qui m’a émue et brisé le cœur à la fois. Sans oublier la très belle plume poétique de Beatriz Williams.

Djihane S.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s