Jamais plus

Je tiens à remercier Hugo & cie pour cette lecture.

Titre: Jamais plus
Auteure:
Colleen Hoover
Traductrice: Pauline Vidal
Éditeur:
Hugo & cie
Collection: Hugo New romance
Nombre de pages: 408
Parution: 11/05/2017

Résumé

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

Avis

J’avais découvert la plume de Colleen Hoover avec Maybe someday que j’ai beaucoup aimé sans qu’il arrive à être un gros coup de cœur, comme il a été pour de nombreux lecteurs. J’en attendais peut être trop. Jamais plus est largement au-dessus de Maybe someday et j’ai tout simplement adoré cette lecture qui m’a beaucoup émue.

Lily Blossom Bloom a eu une enfance tourmentée, elle a grandi avec un père violent qui battait sa mère pour un oui ou pour un non. Dans ce chaos, elle fera la connaissance d’Atlas, un jeune SDF qui squatte la maison vide en face de la sienne. On découvre leur histoire à travers la lecture de Lily de ses journaux intimes de l’époque. Cette petite fille est devenue une femme qui est sur le point de réaliser l’un de ses plus gros rêves, elle fera même la connaissance d’un homme qui saura faire chavirer son cœur, Ryle. Mais en amour tout n’est pas forcement facile et évident et Lily en fera l’expérience.

J’ai adoré ce roman, l’histoire est profondément triste et magnifique à la fois. Les passages où Lily raconte sa rencontre avec Atlas sont mes préférés et je suis d’ailleurs, tombée sous le charme de ce personnage. Il a su profondément m’émouvoir et son histoire avec l’adolescente Lily est sublime et intense. Chacun a su apporter à l’autre le réconfort et ce dont il avait besoin dans une période très sombre de leur existence. Dans le présent, la relation de Lily est Ryle est différente, elle est plus passionnée et plus sauvage comme des contraires qui s’attirent indéniablement. Là encore l’émotion est au rendez-vous et on se sent pris au piège comme notre héroïne.

Le point fort de ce roman, c’est son histoire, on sent l’implication de Colleen Hoover dans l’écriture de ce texte. On sent qu’elle y délivre une part d’elle-même. Ce texte est plus personnel et la note de l’auteure nous le confirme à la fin du roman. Une écriture à fleur de peau qui trouble son lecteur, il y a un petit côté dérangeant lié à l’un des thèmes principaux abordés par l’auteure. De ce fait, le texte se démarque par son réalisme, l’amour même le plus fort n’est parfois pas suffisant pour sauver une âme.

Lily est un personnage fort qui a su ne pas reproduire les erreurs d’une personne qu’elle aime. Même si au début, elle ne se sent pas assez forte pour prendre la décision de la raison et non celle de son cœur. Elle est un beau symbole de combativité. Atlas est un personnage qui m’a tellement fascinée que mon seul regret, lié à cette lecture, est de n’avoir pas eu assez de pages sur lui. En refermant mon livre, j’étais triste de quitter ce roman qui m’a fait pleurer et j’avais envie d’en savoir plus, d’en lire plus, j’avais envie de connaître la suite de l’histoire de Lily. Je m’y suis attachée et je ne voulais pas la quitter.

Jamais plus est un magnifique texte sur la difficulté d’aimer une personne dont l’amour est à la fois salvateur et destructeur. Un message fort, une plume poétique qui a su trouver le ton juste dans un roman crève-cœur.

Citations

« Peu importe comment évolue l’amour dans la vie d’un être, je sais qu’il pèse toujours autant sur vous. A n’importe quel âge, on sent ce poids sur ses épaules, au creux de l’estomac, dans le cœur. »

« La vie est parfois bizarre. On n’a que quelques années pour la vivre, il faut donc faire tout ce qu’on peut pour les remplir autant que possible, sans perdre son temps avec ces choses qui pourraient peut-être arriver un jour, peut-être jamais. »

« Il est beaucoup plus dur d’empêcher son cœur de pardonner à quelqu’un qu’on aime que de lui pardonner soi-même. »

« Il faut consacrer beaucoup de douleur et de courage pour rompre un schéma familier. Parfois il me semble plus facile de poursuivre une routine cruelle plutôt que d’affronter la peur de s’en évader, au risque de ne pas atterrir sur ses pieds. »

Djihane S.

19 réflexions sur “Jamais plus

  1. Je suis loin d’être l’une des personnes les plus impartiales sur le sujet  » Colleen Hoover « , tu le sais… Pour faire une comparaison, c’est comme si je te parlais de Lucinda Riley :).
    Mais, je suis d’accord avec toi, Jamais plus est sûrement au-dessus de Maybe Someday ou d’autres romans de l’auteur, car le sujet est encore plus profond et personnel.Tout comme toi, j’ai adoré Atlas et j’aurais voulu en savoir plus sur lui, sur le dénouement etc. Toutefois, cela me permet d’imaginer le reste comme je le veux et pour moi, c’est positif.
    Après, j’ai lu ta chronique car j’ai lu le livre… Tu n’en dis pas trop, mais cela suffit pour que beaucoup devine le point crucial de l’histoire à mon avis… Nous en avons parlé, et pour moi les livres de Colleen Hoover il faut les découvrir de A à Z, ne rien lire sur eux avant de l’avoir en main et de le commencer. Je ne lis même pas les quatrième de couverture, je préfère me laisser submerger par les émotions, par l’histoire par la plume de l’auteure…. Et ça serait mon conseil aux futures lectrices de cette auteure.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! (#2 Juin 2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s