Les Crèvecoeur, intégrale, tome 2 : Germain et Raphaël

Je remercie Antonia Medeiros pour cette belle lecture.

Titre: Les Crèvecœur, intégrale, tome 2 : Germain et Raphaël
Auteure: Antonia Medeiros
Éditeur: Silk Thread Publishing
Nombre de pages: 498
Catégorie: 
roman, historique
Parution:

Résumé

Le deuxième de la saga des Crèvecoeur s’ouvre en 1940, juste au moment où les Allemands envahissent Paris et réquisitionnent l’usine Bertram pour les besoins de la guerre. Germain va se retrouver au coeur de la tourmente et des drames de la Seconde guerre mondiale. Sa passion pour les chaussures féminines est alors mise à rude épreuve dans cet univers où règnent l’antisémitisme et l’ambition masculine et où des amours interdites fleurissent une fois de plus. Germain ne sortira pas tout à fait indemne de cet épisode historique, mais c’est sans doute à ce prix que sa vocation pourra trouver le nouveau souffle dont elle a tant besoin. Notre héros va donc effectuer un retour aux sources puisque c’est à Bayeux qu’il décidera de continuer sa carrière pour devenir enfin le chausseur glorieux dont les femmes de France et d’ailleurs raffolent. Alors même qu’il tente de faire face aux secrets de famille qui ne cessent de remonter à la surface, Germain va alors croiser l’amour sous les traits de la belle Garance, une femme indépendante, créative et éprise de liberté. Saura-t-il être à la hauteur de son destin et conjurer la malédiction des Crèvecœur ? Trahisons, passions amoureuses, tragédies féminines, rien n’épargnera notre héros, pas même ce dernier secret, trouvé bine malgré lui au fin fond d’une boîte à chaussures.

Avis

Chroniques: Edith / Romain

Les Crèvecoeur est une saga familiale, parue initialement en France (3 tomes: Edith, Romain et Germain). Ce sont les éditions Silk Thread Publishing qui rééditent la série en deux intégrales. J’ai lu et beaucoup aimé Edith et Romain et j’ai eu le plaisir de lire la suite dans ce nouveau format, avec cette belle couverture.

Ce fut un plaisir de retrouver la narration de Germain Crèvecoeur qui, ici, évoque sa vie adulte. Germain est passionné ou devrais-je dire obsédé par les chaussures de femmes. Il Travaille dans une usine à Paris qui produit les collection de chaussures féminines que son imagination fertile crée. Un artiste de talent qui va devoir faire face, au début du roman, à la seconde guerre mondiale. Son histoire s’étale sur plusieurs années.

Je suis encore tombée sous le charme de la magnifique plume d’Antonia Medeiros et de son texte d’où émane tant de sensibilité et de poésie. L’auteure est une merveilleuse conteuse et j’ai fortement apprécié ce moment passé en compagnie de ses personnages, de leur histoire et surtout de sa plume.

Au début du récit, je n’appréciais pas beaucoup Germain car son comportement était égoïste surtout dans le contexte de la guerre qui révèle les instincts les plus sombres de l’humanité. Cela dit, au fur et à mesure que l’histoire avançait, je ressentais de plus en plus d’empathie pour lui. J’ai même été attristée par sa solitude et le vide que sa mère a laissé dans son cœur. J’ai particulièrement apprécié la seconde partie du roman, lorsqu’une présence féminine vient égayer la triste existence de notre personnage. C’est une autre facette que l’on découvre de Germain.

L’auteure est loin de vous conter un conte de fées mais l’histoire d’une vie, d’un homme qui était continuellement à la recherche de sa place dans ce monde. Il a été d’ailleurs très intéressant d’avoir la vision d’un homme sur les chaussures de femmes. Sa passion faisait partie de chaque bride de son être. C’était paradoxal de voir cet homme aussi renfermé, posséder un génie créatif qu’il laissait s’exprimer à travers des créations extraordinaires. Des chaussures qui personnalisaient la féminité.

Les Crèvecœur est une saga à découvrir absolument, si vous aimez les textes qui mettent en scène des personnages écorchés-vifs qui traversent l’Histoire avec un grand H. Le tout servi par une magnifique plume délicate et pleine de sensibilité. J’ai beaucoup aimé cette lecture.

Djihane S

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s