Re:Monster tome 4

Titre : Re:Monster
Auteurs : Kogitsune Kanekiru (scénario) et Haruyoshi Kobayakawa (dessins)
Editeur : Ototo
Collection : Seinen
Date de sortie : Juin 2019

Résumé du tome 1

Après une mort des plus sauvages, Kanata Tomokui se réveille pour constater qu’il s’est réincarné en gobelin.
D’abord dérouté, il parvient cependant bien vite à s’adapter, en partie grâce à sa faculté d’« absorption » qui lui permet d’obtenir les pouvoirs de tout ce qu’il mange, lui permettant d’évoluer de façon fulgurante et de prendre rapidement la tête de sa tribu. Désormais, il est temps pour la race des gobelins d’entrer dans une nouvelle ère !
Un univers sans pitié régi par la loi du plus fort, où la plus faible des espèces doit être prête à tout pour survivre !!

Avis

Chronique des Tome 1 et Tome 2 – Tome 3

Après plus d’un an entre la sortie des tomes 3 et 4, j’ai eu un peu de mal à me rappeler de tous les personnages. L’histoire en elle-même était fraîche dans ma mémoire mais pas les nombreux personnages. Leur nombre augmente sans cesse, ainsi que l’évolution des plus forts en une nouvelle espèce qui leur fait changer de noms augmentent à mes trous de mémoires.

Ce quatrième tome traite encore essentiellement de la guerre entre les elfes, les humains et la bande à Ogu-Ro qui se trouve au milieu. Le côté original du tome réside dans la difficulté qu’aura Ogu-Ro et son armée à vaincre. L’ennemi qui porte le nom de Philip, un insecte faisant partie des 8 héros de l’Empire leur donnera beaucoup de fil à retordre. Tout ne se passera pas selon les plans d’Ogu-Ro pour une fois…

Le reste est classique, une bonne dose d’action et un peu d’humour. Beaucoup de maîtrise de la part d’Ogu-Ro grâce à ses nouvelles compétences apprisent récemment ou de ses nouveaux compagnons. Le récit va vite, pas de temps pour se reposer. Même la découverte d’une source chaude sera optimisée afin que chacun y trouve son compte.

Les dessins sont toujours plaisants, chaque représentant d’une nouvelle espèce se démarque des autres par un design original et recherché. Grâce à sa narration du style « Carnet de bord à la première personne », le rythme est fluide et rend le lecteur accroc.

Une lecture unique toujours aussi satisfaisante.

Fabien S.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s