Superman : Dawnbreaker

Je tiens à remercier les éditions Bayard pour cette lecture.

Titre: Superman : Dawnbreaker
Auteur:
Matt De La Peña
Traductrice: Urien Emmanuelle 
Éditeur: 
Bayard jeunesse
Nombre de pages: 398
Catégorie: 
Young adult
Parution : 26/06/2019

Résumé

Le jeune Clark Kent a toujours été le plus fort, le plus rapide et le plus intelligent. Mais il fait tout pour ne pas attirer l’attention sur ses superpouvoirs. Jusqu’au jour où, attiré par des pleurs, il découvre la petite Gloria Alvarez et le terrible secret. Avec l’aide de sa meilleure amie, Lana Lang, il va tenter de découvrir la vérité derrière les façades de Smallville. Mais à quel prix ?

Avis

Cette série qui met en scène la jeunesse des super-héros a débuté avec Wonder woman: Warbringer imaginé par Leigh Bardugo que j’avais adoré. J’ai étais moins séduite par le Batman de Marie Lu et J’ai beaucoup aimé la Cat Woman de Sarah J. Mass. Chaque tome est bien évidemment indépendant et peut se lire séparément.

Au tour de Matt De La Peña de nous plonger dans la jeunesse de Clark Kent à Smallville. Nous retrouvons un adolescent qui découvre encore toute l’étendue de ses pouvoirs et s’interroge constamment sur ce qu’il est. C’est en s’engageant dans une enquête pour découvrir ce qui se cache derrière de mystérieuses disparitions qu’il va pouvoir mûrir.

J’ai bien aimé le Superman de Matt De La Peña. Je trouve que l’auteur n’a pas vraiment pris de risques avec son histoire et reprend les grandes lignes de la vie de Clark Kent, mais j’ai apprécié ce retour à Smallville. J’avais l’impression de retrouver un épisode de la série tv du même nom. C’est donc cette ambiance particulière que j’étais contente de redéccouvrir, j’avais même le générique dans ma tête: « Somebody save me, let your warm hands break right through and save me ».

On retrouvera aussi des personnages que l’on connait déjà: les parents de Clark, Lana Lang, Lex Luthor (avant qu’il ne soit le Lex que l’on connait) et quelques nouveaux pour servir la nouvelle intrigue. C’était sympathique de retrouver tout ce petit monde et surtout de suivre, Clark qui n’est pas encore Superman. L’intérêt de cette lecture était de percevoir la fragilité qui émanait de l’adolescent avant qu’il ne devienne le super-héros que l’on connait. Je n’arrêtais d’avoir en tête aussi la phrase: « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. » prononcée par l’oncle de Peter Parker. C’est cet apprentissage que Clark devra faire.

J’ai particulièrement apprécié les derniers chapitres qui étaient plein d’action. L’auteur nous offre d’ailleurs un joli bouquet final.

Superman Dawnbreaker est une lecture sympathique qui nous replonge dans l’ambiance de la série TV Smallville. Même si Matt De La Peña n’a pas pris de risques avec son récit, j’ai bien aimé faire la connaissance de Clark Kent en plein apprentissage de ce que ses pouvoirs impliquent. 

Djihane S.

2 réflexions sur “Superman : Dawnbreaker

  1. Donc si je te suis bien, dans cette saga certes indépendante, dans l’ordre tu préfères : WonderWoman, Cat Woman, Superman et Batman ?
    Je demande parce que j’ai envie de me lancer dedans mais je ne sais pas encore trop lequel prendre, sur certains je préfère les persos, sur d’autres les auteurs. Dur dur de choisir lol

    Aimé par 1 personne

Répondre à Les instants volés à la vie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s