Entre deux, tome 2 (série terminée)

Titre: Entre deux, tome 2
Auteure: 
Kujira
Traductrice:
 Claire Olivier et Anais Koechlin
Éditeur: 
Akata
Nombre de pages:
208
Catégorie: Shôjo 
Parution :
21/11/2019

Résumé

Depuis la fin de l’école primaire, Saku sent bien que ce qu’elle éprouve pour Nozomi n’est plus seulement de l’amitié. Mais parce qu’elle a laissé passer sa chance, ce dernier enchaîne les conquêtes et les ruptures avec des filles pour lesquelles il n’a aucun sentiment. Aussi, au début du lycée, l’adolescente décide de prendre les choses en main et de mettre fin à son silence. Mais n’est-il pas trop tard ?

Avis

Chronique tome 1

Le tome 1 d’Entre deux a été un surprenant coup de coeur, cette suite et fin de la série l’est également. L’histoire de Saku et de Nazumi, ces deux amis d’enfance que l’on suit de l’école primaire au lycée m’a encore une fois émue et transportée. L’histoire est à la fois triste et toute douce. Je n’ai pas pu m’empêcher de vivre intensément chaque évolution de la relation de Saku et de Nazumi. Kujira a su saisir toute la complexité du sentiment amoureux au fur et à mesure que nos personnages grandissaient.

La mangaka nous offre un duo attendrissant et très attachant. Des personnages profonds et qui arrivent à nous transmettre un large panel d’émotions. Le découpage de leur histoire dans le manga était intéressant car il nous permet d’aller plus loin dans la compréhension de leurs personnalités et leurs choix. Tous les deux ont une relation compliquée voire toxique avec leur mères et cela va influer sur leur vie.

« J’ai découvert le bonheur d’aimer quelqu’un au point de chérir les moindres mots échangés. »

Une série en deux tomes qui a su m’émouvoir. Un coup de cœur pour deux personnages hauts en couleurs, une histoire pleine de tendresse et d’enseignement, une leçon de vie et d’amour. Un texte touchant et poétique et une romance toute douce. Un manga triste et feel good à la fois.

Djihane S.

5 réflexions sur “Entre deux, tome 2 (série terminée)

  1. J’ai beaucoup beaucoup aimé la façon dont l’autrice parlait de l’adolescence dans ce titre.
    Mais, je ne sais pas toi, mais il me manquait peut-être quelques pages supplémentaires à la fin pour conclure moins rapidement ^^!

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lectures février 2020 | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s