Les ombres de Julia, tome 3: La porteuse d’espoir

Je tiens à remercier les Editions Milan pour cette lecture.

Titre: Les ombres de Julia, tome 3: La porteuse d’espoir
Auteure: 
Catherine Egan
Traductrice: Jacqueline Odin
Éditeur: 
Milan/ Page turners
Nombre de pages: 512
Catégorie: 
Jeunesse – Fantasy
Parution : 15/01/2020

Résumé

Julia est coincée. Elle doit obéir à son pire ennemi, Cazmir, pour sauver la vie de son frère. Pourtant elle doit aussi travailler contre Cazmir pour sauver la vie de tous les autres gens qu’elle aime et respecter son serment de protéger coûte que coûte le petit Théo.
Pour gagner du temps, elle permet à Cazmir de lui implanter son terrible « contrat » – un parasite qui se déplacera lentement vers son cerveau. Elle a dix jours avant que ce parasite ne la lie à la volonté de Cazmir pour toujours.
Tant qu’elle n’est pas totalement aliénée à Cazmir, Julia peut garder secret l’endroit où elle a caché le petit Théo et s’assurer qu’il est en sécurité.
Tant qu’elle n’est pas totalement aliénée à Cazmir, elle peut continuer à rechercher la vérité sur elle-même.

Les ombres de Julia: 1. La fille de la noyée – 2. La créature intérieure 

Avis

J’attendais avec impatience ce troisième et dernier tome pour avoir enfin les réponses aux questions que Julia se posait. Pour comprendre qui elle est mais aussi pour poursuivre les différentes intrigues: La lutte contre Cazmir, l’oppression des sorcières par Orthy, ou encore la révolution. L’auteure a préparé le terrain dans le tome précédent avec certaines morts pour finir en apothéose. Malheureusement la fin ne correspond pas a l’apogée de la trilogie. Non pas que ça se termine en eau de boudin, mais le rythme est constant tout au long de ce tome. Pas de baisse de rythme ou de temps mort, mais pas de sursaut. La fin fut aussi bien que le livre en lui même, ni plus ni moins.

Le deuxième souci que j’ai eu, c’est d’avoir été un peu perdu au début du roman. Malgré le glossaire j’ai oublié certains personnages et il m’a fallu un certain temps avant de me rappeler qui était qui et qui avait fait quoi précédemment. Heureusement, de nouveaux personnages font leur apparition. En plus de donner une nouvelle dimension au livre, ils m’ont permis de pouvoir suivre facilement l’histoire avec de nouvelles intrigues.

J’ai aimé l’évolution de certains personnages, comme Pia ou Dame Laroche. Les révélations sur Messire Victor, Julia ou Zarah. Certains sont des personnages secondaires mais le fait que je les apprécie eux et leurs histoires personnelles démontre à quel point la fantasy de Catherine Egan est réussie. Si nous ne découvrons pas beaucoup de lieux, il y a tout de même pas mal de personnages, tous plus différents les uns des autres. Tous sont charismatiques, tous ont leurs histoires développée suffisamment pour être aimé du lecteur.

Les ombres de Julia est une tres bonne fantasy. J’ai adoré chacun des tomes.

Fabien S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s