Nos c(h)oeurs évanescents, tome 1

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture

Titre: Nos c(h)oeurs évanescents, tome 1
Auteure:
Yuhki Kamatani
Traductrice: Aurélien Estrager
Éditeur: 
Akata
Nombre de pages:
218
Catégorie: Seinen
Parution :
27/02/2020

Résumé

Yukata Aoi est un jeune garçon particulièrement sensible et réservé. Introverti, c’est grâce à la musique et au chant qu’il s’ouvre aux autres. Aussi, en entrant au collège, il souhaite intégrer la chorale. Avec sa voix d’ange très cristalline, il espère même devenir soprano. Mais tandis que la chorale manque de voix masculines, acceptera-t-on qu’il interprète une partie souvent confiée à des femmes ?

Avis

Précédente série du mangaka: Chroniques: tome 1tome 2, tome 3, tome 4

J’avais lu et adoré la série Eclat(s) d’âme de Yuhki Kamatani et j’étais ravie de pouvoir retrouver sa plume et ses dessins dans une nouvelle série. Nos c(h)oeurs évanescents relate l’histoire de Yukata Aoi, un très jeune adolescent qui s’apprête à rentrer au collège. Il est très sensible et réservé mais son amour pour le chant  et la musique vont lui donner envie d’intégrer la chorale de son établissement. Il surprendra tout le monde avec sa voix d’ange. Un garçon qui veut être soprano, des parties généralement confiées aux femmes.

J’ai adoré ce manga. l’hypersensibilité Yukata m’a particulièrement touchée. On découvre à travers ce personnage la difficulté de gérer ses émotions qui ponctuent chaque instant de sa vie. Il devra faire face à l’incompréhension des autres face à son état. Son histoire m’a transportée au fil des pages et j’ai aimé le fait que la musique ait autant d’importance pour notre héros. C’est justement sa sensibilité qui le rend si particulier et unique. Toutes ces émotions à fleur de peau emplissent le récit de poésie.

À l’image de cette jolie couverture, Yuhki Kamatani nous offre un magnifique coup de crayon. Elle réussirait presque à nous faire entendre la voix cristalline de Yukata. On ressent les mouvements de son chant et l’impact qu’il a sur son environnement. Les dessins sont beaux et expressifs à l’image de notre héros dont les traits angéliques remplissent l’espace des planches du manga. Au son des notes de musique la magie opère grâce à Yukaka, très attachant et touchant mais aussi à l’histoire entraînante qui s’offre à nous.

Yuhki Kamatani orchestre parfaitement ce premier tome que j’ai trouvé plein de poésie et d’émotions. Un héros très attachants et univers graphique magnifique. J’ai adoré.

Djihane S.

2 réflexions sur “Nos c(h)oeurs évanescents, tome 1

  1. Chouette ! Ravie que tu aies ce très joli titre. J’ai aussi aimé qu’on parle d’hypersensibilité, c’est un sujet quasi invisible en littérature et pourtant ça touche tant de gens IRL… En plus, c’est graphiquement sublime, un très beau titre ^-^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s