Yojimbot, tome 1

Je remercie les éditions Dargaud pour cette lecture.

Titre: Yojimbot, tome 1
Auteur: Sylvain Repos
Éditeur: Dargaud
Nombre de pages:
160
Catégorie: 
BD
Parution : 29/01/2021

Résumé

Japon, 2241. Suite à la « 3e crise de l’homme », la surface de la Terre est devenue inhabitable pour l’être humain. Parmi les ruines, ne restent que des robots.
Mais l’un d’eux (un Yojimbot, robot samouraï) tombe inopinément sur Hiro, un jeune garçon, et son père qui cherchent à échapper à une troupe armée. Le Yojimbot se défait de l’escouade et sauve l’enfant. Il va vite comprendre que, de la survie d’Hiro, dépend le sort de l’humanité…. Un premier tome au rythme effréné où les sabres s’entrechoquent au gré de combats dantesques dans une ambiance post-apocalyptique des plus abouties !

Avis

Lire un extrait

Yojimbot nous plonge dans un Japon futuriste, en 2241. Après une 3ème crise de l’homme, la terre est devenue inhabitable. On y trouve des robots, parmi lesquels un Yojimbot (robot samouraï), va faire la rencontre d’un petit garçon, Hiro dans des circonstances étranges. Ces deux-là vont vite s’allier après la tragédie que va vivre l’enfant.

J’ai adoré cette BD sur-vitaminée et au rythme effrénée. Arrêtons-nous un instant sur la très belle couverture qui cache un univers graphique tout aussi coloré et riche en détails. Les couvertures sont parfois trompeuses mais ici, les dessins de Sylvain Repos sont à la hauteur de nos attentes. Du côté de l’histoire, ce premier tome pose les bases d’une histoire pleine de promesses. En effet, on finit notre lecture plein d’interrogations sur pourquoi l’armée poursuit-elle Hiro? Qui est cet ayant droit que tout le monde semble chercher ? etc. Ce tome introduit l’intrigue de la série, tout en étant dynamique et bien orchestré. L’action est au rendez-vous et les scènes de combat très bien chorégraphiées.  

Le robot que l’on rencontre au début du tome, devient vite très attachant et intrigant. Comme quoi, nous n’avons pas besoin de longs discours pour apprécier un personnage puisqu’il ne parle pas. Hiro est adorable et courageux de pouvoir survivre dans un tel monde en ruine. Yojimbot est aussi l’histoire d’une très belle amitié entre un humain et des robots. Qui dit BD d’aventure, dit méchants et ils n’ont pas encore dit leur dernier mots.

Dans ce Japon en ruine qui fait froid dans le dos, Sylvain Repos nous convie dans un monde original, avec une histoire bourrée d’action et de scènes de combats, avec un magnifique univers graphique qui nous en met plein les yeux et des personnages hauts en couleurs. Mystères, robots samouraïs et une société post-apocalyptique, un bon cocktail pour adorer cette lecture.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s